Comment bénéficier des aides de l’État pour la rénovation énergétique ?

Vous souhaitez plus de confort thermique dans votre logement et économiser de l’énergie ? Alors des travaux de rénovation s’imposent. Et pour vous faciliter la tâche, le gouvernement a mis en place des accompagnements. Il s’agit des aides financières pour permettre aux ménages de réaliser aisément leurs travaux.

La prime d’aide aux logements

Inciter les ménages à rénover leur logement pour améliorer la consommation énergétique. C’est dans ce but que l’Etat accorde une aide financière aux ménages. Il s’agit de la Prime eco énergie. Elle est destinée à tout le monde, propriétaire (bailleur ou non) comme locataire. Grâce à cette aide, les travaux peuvent être réalisés chez soi. Elle concerne aussi les copropriétés dans les petites communes. En plus de la prime éco énergie, il y a également “Ma Prime Rénov”, “l’éco-prêt à taux zéro” et la “TVA réduite”. Depuis fin 2018, l’Etat a mis aussi sur pied le “Coup de pouce Chauffage. Cette aide est accordée dans le cadre du changement de la chaudière fioul, gaz ou charbon par un engin plus efficace, économique et peu polluant. Ces primes permettent de financer jusqu’à 100% des travaux de rénovation.

A lire aussi : Repérer les sources d’une panne électrique

Quels sont les types de travaux éligibles

Sont concernés par cette aide les travaux d’isolation, notamment l’isolation thermique des combles, l’isolation des murs, l’isolation des planchers bas, ainsi que celle des caves et sous-sol. La mise en place des systèmes fonctionnant avec les énergies renouvelables et l’installation de système de chauffage sont également prises en compte par cette prime. Attention cependant à ce que chacun de ces travaux respectent des conditions précises de réalisation.

Quelles sont les démarches à suivre pour en bénéficier ?

Pour avoir droit aux aides de l’État dans le cadre de vos travaux, certaines formalités doivent être remplies en amont.

A voir aussi : Comment savoir si mon logement est trop humide ?

recevoir des aides pour ses travaux

  • Inscrivez-vous d’abord en ligne et faites une demande de prime
  • Une fois la demande prise en compte, choisissez ensuite l’installateur de votre choix. Attention cependant à ce que ce soit un artisan RGE, c’est-à-dire « Reconnu Garant de l’Environnement »
  • Transmettez ensuite votre dossier pour finaliser la demande. Cela doit se faire dans les 6 mois suivant la fin des travaux de rénovation. Le dossier doit être composé :
  • D’une copie du devis signé et daté par vous-même, précisant les travaux réalisés
  • Une copie de la facture, émise après la réalisation des travaux
  • Une attestation sur l’honneur, à voir dans votre espace personnel. Remplissez-le et signez-le en ligne. Cette attestation doit porter votre signature et celle de l’artisan ayant réalisé les travaux. Il peut également être téléchargé, imprimé, signé, scanné et renvoyé par mail.
  • Un justificatif de revenus. Cela permet de recevoir une prime énergie améliorée, c’est-à-dire plus élevée. Et pour bénéficier de cette bonification, il faut fournir une copie de votre avis d’imposition, une attestation complémentaire qui renseigne sur le nombre de personnes dans votre foyer.
  • Recevez enfin votre prime par un virement bancaire une fois le dossier validé. Ce virement se fait environ un mois après la validation finale du dossier.

Il est à préciser cependant qu’aucune demande faite après la fin des travaux ne sera acceptée.