Assurance au tiers ou assurance tous risques : quelles différences ?

Pour la protection de votre voiture, vous pourrez choisir entre trois types de formules. Il s’agit de l’assurance au tiers, l’assurance au tiers plus et l’assurance tous risques. Ces 3 types de formules sont distinctes les unes des autres sur le plan de la protection qu’elles pourront vous accorder en termes de coût. Assurance au tiers ou assurance tous risques : quelles différences ? Éléments de réponses dans les lignes à suivre.

Différences entre les définitions de ces 2 types de formules

L’assurance au tiers est le type de formule minimale d’assurance que vous êtes légalement obligé de souscrire si vous avez une voiture. En France, la loi exige à tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur d’être tout au moins assurée au tiers au titre de la responsabilité civile. Autrement dit, elle est constituée de la garantie de responsabilité civile. Aussi, elle inclut une protection juridique qui vous permettra d’être assisté juridiquement lors d’un accident. Vous le ferez quand bien même votre véhicule n’est fait que pour le garage. Étant donné que cette formule est moins complète, elle est évidemment l’assurance la moins chère. Sur assurance auto, vous aurez plus d’informations sur la formule d’assurance que vous aurez à choisir pour votre voiture. L’assurance tous risques inclut une responsabilité civile, elle est la formule à priser si vous désirez prendre le volant l’esprit tranquille.

A découvrir également : Se simplifier l'organisation d'obsèques

Comparaison entre l’assurance au tiers et assurance tous risques

L’assurance au tiers couvre tous les dommages corporels et matériels que vous pourriez causer à un tiers lors d’un sinistre responsable. Lorsque vous entendez tiers, notez qu’il s’agit d’un autre conducteur, vos passagers, un piéton ou un cycliste. Cependant, l’assurance ne prend pas en charge les dommages causés à votre voiture en cas de vol ou de vandalisme. Aussi, elle ne couvre pas les dommages causés par l’incendie, de bris de glace ou de catastrophe naturelle, technologique, attentat.

En ce qui concerne l’assurance tous risques, elle couvre tout ou presque, elle est donc complète. L’assurance tous risques couvre les dommages corporels du conducteur ainsi que les dommages matériels subis par le véhicule au cours de l’accident. Toutefois, peu importe l’ampleur ou la gravité des dommages de l’accident, l’assurance tous risques prend tout en charge. Néanmoins, retenez qu’en fonction du contrat auquel vous aurez souscrit, le niveau de couverture en dépendra. Mais généralement, les assurances tous risques garantissent tous les dommages tels que les bris de glace, incendie, vol, explosion, tempêtes et intempéries, etc. Les formules tous risques varient d’une compagnie à une autre et donc les montants des franchises et les exclusions de garantie peuvent varier.

A voir aussi : Combien va vous coûter réellement une babysitter pour vos enfants ?

Quelle assurance choisir ? 

Vous opterez pour la formule assurance au tiers lorsque vous avez une voiture de faible valeur. En effet, en cas de dommages matériels, les compagnies s’appuient sur la valeur de votre véhicule sur le marché. À titre d’exemple, une voiture qui date de plus de 5 ans a perdu plus de 60 % en moyenne de sa valeur initiale. En fonction de l’âge de votre véhicule, sachez que votre assurance auto ne coûte pas plus cher que le montant des dédommagements que vous pourriez recevoir. Si vous utilisez rarement votre voiture, une assurance au tiers doit être de mise. Mais, si votre voiture est neuve, et vous roulez régulièrement ou n’avez pas fini de solder votre crédit auto, privilégier une assurance tous risques. Enfin, il est recommandé de souscrire à une assurance tous risques, mais à des situations données, une formule au tiers suffit largement.