Sign in / Join

Achat d'une pompe à chaleur : les aides financières

La plupart des anciens systèmes de chauffage sont considérés comme polluants et énergivores. Il est indispensable de les remplacer par des nouveaux systèmes plus performants et économiques. Vous  bénéficierez des aides financières de l’État pour la réalisation des travaux.

L’adoption d’une pompe à chaleur fait partie des systèmes bénéficiaires de cette aide. En optant pour ce système de chauffage, votre maison ne sera plus une passoire thermique.

A lire en complément : Comment faire changer sa serrure ?

Les différents types d’aides pour acheter une pompe à chaleur

Il est important de noter que ce ne sont pas tous les types de pompes à chaleur qui peuvent bénéficier d’une aide financière.

A lire aussi : Comment bien choisir sa chaise de bar ?

Il n’y a que les pompes à chaleur air/eau et eau/eau qui sont éligibles. En outre, les aides pour une pompe à chaleur sont mises en place sous l’initiative de l’État même si on peut trouver des financements privés.

-        MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide publique qui finance le changement d’un système de chauffage en une pompe à chaleur. L’obtention de cette aide est sous conditions de ressources.

Le montant de la prime sera donc différent d’un ménage à l’autre selon la catégorie de leur revenu :

-        La catégorie Bleue correspond à un ménage aux revenus très modestes. L’aide s’élève à 5 000 euros.

-        Un ménage aux revenus modestes sera classé dans la catégorie jaune avec une aide fixée à 4 000 euros.

-        Quant à un ménage aux revenus intermédiaires, la prime revient à 3 000 euros. Il se trouve dans la catégorie violette.

Notons que les revenus élevés ne sont pas considérés par le dispositif de MaPrimeRénov’. A part les conditions de ressources, l’achat d’une pompe à chaleur ne sera remboursée que si l’installation est effectuée par un professionnel qualifié Reconnu Garant de l’Environnement.

-        La prime CEE

Le remplacement d’une chaudière au fioul, au gaz ou au charbon par une pompe à chaleur peut bénéficier d’une aide privée comme celle qui est dans le cadre de CEE ou Certificats d’Économies d’Énergie.

Il s’inscrit dans la catégorie de la prime coup de pouce chauffage. La prime CEE est octroyée sous forme de chèque, de virement ou de bon d’achat.

Comme l’aide de MaPrimeRénov’, la prime CEE varie selon le revenu des ménages. Cependant, elle prend en charge également l’achat et les travaux dans un ménage aisé.

Pour les ménages aux revenus très modestes, la prime est de 4 200 euros. Ensuite, elle est de 4 000 euros pour les ménages aux revenus modestes. Celle d’un ménage intermédiaire est de 2 500 euros. Il en est de même pour les ménages aisés.

-        L’Eco prêt à taux zéro

Il s’agit d’un prêt qui va être remboursé sans intérêt. Il est possible de financer les travaux d’installation ainsi que l’achat d’une pompe à chaleur jusqu’à un plafond de 50 000 euros.

Étant donné qu’il s’agit d’une somme conséquente, elle peut être remboursée dans un délai maximum de 20 ans.

La démarche pour obtenir ce type de prêt doit se faire auprès d’un banquier qui a conclu une convention avec l’État.

-        Les aides octroyées par les collectivités locales

Sachez que les collectivités locales telles que les départements ou les régions proposent également des aides pour l’adoption d’un système de chauffage plus économique et écologique. L’achat d’une pompe à chaleur fait partie des actions qui peuvent en bénéficier.

Par ailleurs, ce type de subvention s’adresse particulièrement aux propriétaires occupant leur logement comme résidence principal. En ce qui concerne le montant, il va également varier suivant le niveau de revenu du foyer qui dépose la demande.

Si vous êtes éligible à cette aide, vous pouvez par exemple être exonéré de la taxe foncière de façon partielle ou totale.

-        Les aides octroyées par l’Anah

L’Anah ou Agence Nationale de l’Habitat accorde des aides aux particuliers pour l’achat d’une pompe à chaleur si le logement concerné est âgé de plus de 15 ans.

Le dispositif exige également que le logement n’a pas bénéficié de l’Eco prêt à taux zéro durant les cinq années qui précèdent la demande. A part cela, l’aide n’est seulement attribuée qu’aux maisons individuelles.

-        Le chèque énergie

Il s’agit d’une aide qui doit servir à payer les factures d’énergie d’un logement. Mais il peut également être utilisé pour financer l’achat des équipements du système de chauffage comme la pompe à chaleur.

Pour 2022, le montant du chèque peut aller de 48 à 277 euros. Comme toutes les autres aides, un ménage aux revenus très modestes bénéficiera d’un montant plus élevé qu’un autre plus aisé.

L’avantage de cette aide, c’est qu’il n’y a pas de démarche particulière pour être bénéficiaire. Vous n’avez qu’à faire une déclaration fiscale pour que l’administration puisse déterminer le montant qui vous sera attribué.

Par la suite, le chèque vous sera envoyé par courrier dans le courant du mois d’Avril de chaque année.