5 conseils pour la location d’équipement de construction

Quand on se lance sur un chantier de grande envergure, la question de l’équipement finit inévitablement par se poser. Les professionnels comme les particuliers sont limités par le budget alloué au chantier et ils ne peuvent donc pas se permettre d’acheter certains équipements. Par ailleurs, les équipements les plus encombrants seraient délicats à gérer une fois le chantier terminé. Heureusement, la location de matériel répond à tous ces problèmes, à condition de savoir s’y prendre.

Où louer son équipement ?

Il existe des professionnels spécialisés dans la location d’équipement de chantier. Certains sont franchisés par de grandes chaînes, d’autres sont indépendants. Dans tous les cas, il faut en choisir un qui proposera le choix le plus large possible pour convenir à vos besoins. Effectivement, certains équipementiers ne proposent pas les équipements les plus imposants, ou alors avec d’importants délais de livraison.

Pour bien choisir l’endroit où vous louerez votre équipement, vous devez aussi prêter attention aux tarifs pratiqués. Comparez-les toujours avec la concurrence pour vous assurer qu’ils sont raisonnables. Des tarifs trop bas peuvent être une bonne raison de s’inquiéter de la qualité du matériel et d’aller voir ailleurs.

Enfin, assurez-vous que pour chaque équipement vous aurez différents choix de gammes. Effectivement, il serait dommage de payer plus cher du matériel trop sophistiqué pour vos besoins. Un bon loueur d’outils doit vous permettre de louer exactement ce dont vous avez besoin. Assurez-vous également que les tarifs sont dégressifs sur des périodes précises comme une semaine ou un mois.

Connaître précisément ses besoins

Les particuliers qui se lancent dans un chantier sans expérience auront sans doute un peu de mal à respecter ce conseil, mais il est important de prendre l’habitude de faire l’effort d’estimer ses besoins précisément avant de se rendre chez l’équipementier. Ainsi, vous saurez exactement de quel type de matériel vous aurez besoin et vous ne dépenserez pas inutilement de l’argent.

La location remorque est un bon exemple pour illustrer cette nécessité. Selon la taille de la remorque, le prix variera. Or, si vous louez une remorque trop grande par rapport à vos besoins pendant un mois entier, vous dépenserez des centaines d’euros en trop. Une remorque trop petite vous forcera à faire des allers-retours et à dépenser inutilement de l’essence. Seule la bonne taille de remorque vous permettra de rentabiliser au mieux votre location.

Louer surtout de gros équipements

Pour s’assurer qu’une location sera rentable, il faut s’interroger sur le prix d’achat du matériel. Certains équipements ne coûtent tout simplement pas assez cher à l’achat pour que leur location soit intéressante. Une scie sauteuse, par exemple, toujours nécessaire sur un chantier, coûte à peine 100 €. Or, louer une scie sauteuse une semaine, le temps d’installer une cuisine, vous coûtera plus de 100 €. Vous avez donc tout intérêt à l’acheter, quitte à la revendre ensuite.

Pour qu’une location soit intéressante, il est donc préférable de se concentrer sur le matériel le plus imposant et les équipements les plus lourds. Le mieux, c’est de prendre l’habitude de faire quelques calculs pour découvrir le nombre de jours de location nécessaires pour atteindre le prix d’achat. Grâce à l’établissement d’un calendrier de chantier précis, vous saurez alors s’il vaut mieux acheter le matériel ou le louer.

Connaître précisément son calendrier de chantier

Prendre le temps d’établir un calendrier de chantier est l’un des meilleurs conseils possible pour économiser de l’argent quand on loue du matériel. D’abord, il y a ainsi l’opportunité de connaître le nombre de jours de location nécessaire pour chaque équipement. Donc, il est possible de calculer facilement l’intérêt réel d’une location comparé à un achat.

Ensuite, connaître le calendrier précis de son chantier permet de savoir à quelles dates il est préférable de louer son matériel. Une logistique plus précise peut s’établir et il devient alors possible de réserver son matériel à l’avance afin d’être sûr de sa disponibilité. Ensuite, cela permet également de diminuer les coûts du chantier.

Effectivement, si vous établissez précisément vos besoins sous la forme d’un calendrier, vous pourrez être sûr de ne jamais louer votre matériel un jour de trop. Vous finirez donc par faire d’importantes économies. Bien sûr, il faut toujours se laisser un peu de marge, car les chantiers prennent souvent du retard. Néanmoins, vous aurez une idée assez précise du budget nécessaire à vos locations.

Ne pas négliger l’importance d’une assurance

Enfin, il ne faut surtout pas oublier d’assurer les équipements loués et de se renseigner sur le montant de la franchise. Un chantier est un environnement dangereux et le matériel peut facilement être abîmé. Une assurance vous évitera de vous ruiner en réparation. Certains équipementiers proposent des assurances, posez-leur toujours la question.

Si vous rénovez votre résidence principale, de nombreuses assurances habitations couvrent votre chantier. Une fois de plus, vous devez vous renseigner auprès de votre assureur. Si vous êtes un professionnel, vous devez absolument assurer votre chantier auprès d’un assureur spécialisé pour vous couvrir en cas de dommages, notamment sur l’équipement.