4 conseils avant d’offrir un animal à son enfant

Plus que quelques semaines et ce sera la semaine des fêtes et surtout des cadeaux. Serait-ce une bonne idée d’offrir un animal de compagnie à votre enfant à Noël ? Avant d’offrir n’importe quel animal à votre enfant, voici quelques conseils très importants.

Offrir un animal à son enfant au bon moment

A voir aussi : L’apprentissage de l’anglais pour les enfants avec Novakid

Avoir un animal de compagnie comporte des avantages indéniables que ce soit pour les adultes que pour les enfants. Cependant, ce n’est pas parce que votre enfant vous a bassiné avec son désir d’avoir un hamster depuis des mois que vous devez céder. Il est très important de comprendre que l’adoption d’un animal de compagnie ne doit pas se faire sur un coup de tête.

Avant l’âge de 3 à 5 ans, offrir un animal à son enfant n’est pas réellement nécessaire. Après quelques heures ou quelques jours d’euphorie, l’enfant s’en lassera. Ce n’est pas bon pour vous, mais surtout mauvais pour l’animal qui va manquer d’attention et d’affection. L’idéal c’est d’attendre une certaine maturité chez l’enfant avant de lui offrir un animal en cadeau. Dans le cas contraire, l’adoption de l’animal doit être vu comme un engagement familial.

A lire également : Garde partagée : est-il possible d'avoir la même nounou ?

Bien s’informer avant l’adoption de l’animal

Un animal de compagnie a besoin d’affection, mais surtout d’attention. Comme l’animal n’utilise pas le même langage pour communiquer avec l’homme, il est très important d’apprendre à le connaître. L’enfant, et vous en tant que parent, devrez idéalement savoir interpréter les différents comportements de ce dernier. Certains d’entre eux requièrent plus de travail que d’autres.

Le cas le plus probant est celui du chat persan dont les poils longs nécessitent du toilettage et des soins réguliers. Pour entretenir au quotidien le pelage de ce type de chat, il faut lui offrir une brosse spéciale. Par ailleurs, tous les aliments pour chat ne sont pas conseillés pour cette race de félin.

Se préparer pour l’adoption d’un animal chez soi

Faut-il se préparer mentalement avant l’adoption d’un animal de compagnie ? Oui, parce que vous allez devoir vous en occuper. Un enfant ne peut s’en occuper intégralement qu’à partir de l’âge de 7 à 9 ans. Par ailleurs, il faut également prévoir l’espace adéquat pour accueillir l’animal. Même si le chat est plus susceptible de dormir et faire sa sieste sur le lit de son maître, il faut lui prévoir une litière.

Si vous optez pour un poisson rouge, réfléchissez à l’emplacement du petit bocal ou de l’aquarium et à son entretien. Si vous habitez une maison, songez également à la niche du chien et à l’endroit où il fera ses besoins. Enfin, il est essentiel d’anticiper et budgétiser les consultations nécessaires chez le vétérinaire.

Bien choisir l’animal et prendre au sérieux les questions d’allergie

Si votre enfant ou un membre de la famille est allergique aux poils ou aux plumes, l’adoption d’un animal de compagnie devient problématique. Si c’est l’enfant lui-même qui est allergique, alors il lui faut un autre animal. Si c’est un autre membre de la famille, il y a des précautions à prendre.

Chaque espèce d’animal a ses caractères et ses comportements. Il convient d’en choisir un qui soit réellement bénéfique pour l’enfant. L’animal doit permettre à l’enfant de développer sa capacité à la socialisation. Il doit l’aider à développer ses émotions et son rapport avec autrui. Enfin, il faut également anticiper l’éventuelle séparation douloureuse de l’enfant et de l’animal une fois que le lien est établi.