Tourdion quand je bois du vin clairet ?

Pour des occasions de fêtes, il y a souvent de la chanson, de la danse et de la boisson. Cependant, la boisson, la danse et la chanson sont parfois étroitement liées. On peut estimer que la boisson et la chanson suscitent parfois l’envie de danser. Cette relation peut aller au-delà de cette estimation. Découvrez alors la relation existante entre le Tourdion et la chanson ‘’quand je bois le vin clairet’’.

Qu’est-ce que le Tourdion ?

Le Tourdion est une danse encore appelée le Tordion. En effet, c’est une danse de couple assez rapide et légèrement sautée. Il faut savoir que c’est une danse qui constitue l’un des éléments de la basse danse. 

A lire également : Pêche à la carpe : êtes-vous prêt pour la nouvelle saison ?

Cette danse a été très populaire en France au début du XVIe siècle. Malheureusement, cette popularité de la danse ne va pas durer dans le temps.  Ainsi, le Tordion va disparaitre avec le temps avant la fin de ce siècle. 

En effet, au cours de ce même siècle, Thoinot Arbeau va donner une toute première description sur la manière de danser le Tordion. Il a donné cette description dans son ouvrage intitulé Orchésographie publié en 1589.

A découvrir également : Gagner au casino : comment s’y prendre ?

Quel est le rapport du vin clairet avec la chanson ?

Il faut d’abord savoir que le vin clairet est un vin assez tanique que le vin rosé, mais il ne l’est pas plus qu’un vin rouge. En effet, la peau des fruits donnant ce vin est laissée en fermentation pour une durée assez courte que celui du vin rouge traditionnel. De ce fait, il est un peu plus léger que le vin rouge. C’est un vin produit principalement en Aquitaine et très apprécié des Anglais. 

D’après l’histoire, le vin clairet est l’ancêtre des vins de bordeaux qui suivent le même procédé de fabrication que le vin clairet. Cette appellation ‘’Clairet’’ est aujourd’hui réservée uniquement aux vins produits en Bordelais. Ainsi, le vin Clairet apparaitra dans des chansons festives ou des poésies récréatives. 

Aussi, pour son gout et son ivresse, Clément Marot va dire dans son épigramme en 1531 qu’il est censé être bon contre la peste, s’il est de qualité. Lors de la période médiévale, Marot ne sera pas alors le seul à associer le vin clairet à la peste dévastatrice touchant la France. Ce vin est recommandé pour repousser cette peste. Ce lien est souvent utilisé dans les chansons pour festoyer.

 

Chanson festive et Tourdion

La chanson festive ‘’Quand je bois le vin clairet’’ fait partie de l’une des multiples publications de Pierre Attaignant. Cette chanson est associée du point de vue musical au Tordion qui est une danse basse n’ayant pas connu un grand succès. 

Au cours du XVIe siècle, Thoinot Arbeau va décrire dans son ouvrage cette danse. Cette chanson a fait parler d’elle dans le temps, bien la danse associée n’ait pas survécu. 

Néanmoins, son auteur est resté anonyme jusqu’à maintenant. Elle est rendue célèbre par Pierre Attaignant qui l’a publié autour des années 1528 et 1530. Cependant, il n’est pas le compositeur de cette chanson. 

Le Tourdion est une danse du XVIe n’ayant pas connu un vrai succès. Il est de ce fait associé à la chanson festive ‘’ Quand je bois le vin clairet’’ dont l’auteur est anonyme jusqu’à nos jours.