Sign in / Join

Quels sont les masques homologués ?

Avec la crise sanitaire actuelle, vous avez peut-être déjà été amené à porter un masque homologué pour vous protéger du virus COVID-19. Voici un petit guide des différents types de masques homologués COVID-19.

Les masques FPP

Les masques FPP (Filtering Facepiece Particles) sont des masques ayant une protection individuelle de haut niveau. Ils répondent à toutes les normes de santé et de sécurité de la zone européenne et protègent efficacement le porteur du masque. Ils limitent l’inhalation de particules en suspension dans l’air ainsi que les gouttelettes qui pourraient contenir des agents infectieux. Il en existe différentes sortes :

A lire en complément : Les cigarettes menthol désormais interdites en France

  • les masques FFP1 qui filtrent 80 % des aérosols,
    • les masques FFP2 qui filtrent 94 % des aérosols,
    • les masques FFP3 qui filtrent de 99 % des aérosols.

Ces masques sont réservés avant tout aux professionnels de santé ainsi qu’aux professionnels qui travaillent sur les bâtiments (comme les ouvriers). Selon la notice du fabricant, la durée maximale pour porter ce masque est de 8 heures.

Les masques chirurgicaux

Encore connus sous le nom de masques sanitaires ou masques antiprojections, les masques chirurgicaux répondent aussi aux exigences de santé et de sécurité en Europe. Ce type de masque permet d’éviter que les gouttelettes émises par le porteur ne soient projetées dans l’air. Ce qui permet de limiter la contamination des personnes et de l’environnement extérieur.

A lire aussi : Comment soulager efficacement son mal de dos et sa sciatique ?

Voici les principaux types de masques chirurgicaux qui existent :

  • les masques chirurgicaux de type I,
    • les masques chirurgicaux type II,
    • et les masques chirurgicaux type IIR.

Ce sont ces masques qui ont été réquisitionnés par l’État au début de l’épidémie de Covid-19 afin que les professionnels de santé puissent prodiguer des soins prioritaires. Actuellement, les pharmacies et les supermarchés fournissent suffisamment ces masques pour le grand public.

Cependant, pour que le masque joue correctement son rôle, vous devez prendre certaines précautions :

  • avant de manipuler le masque, vous devez vous laver les mains à l’eau et au savon,
  • vous devez mouler la partie supérieure de votre masque à la racine de votre nez,
  • votre masque doit couvrir votre nez et votre bouche.

Les masques chirurgicaux sont des masques à usage unique qui peuvent être contaminés. Par conséquent, ils ne doivent pas être réutilisés et il est recommandé de les changer toutes les 4 heures. Il est également conseillé de s’en débarrasser dès qu’ils se retrouvent mouillés. D’un autre côté, pour s’en débarrasser, le mieux serait de les jeter dans une poubelle idéalement fermée.

Les masques de protection pour le « grand public »

Des masques destinés au « grand public » ont également été développés en réponse à l’épidémie de COVID-19. Ils ont été créés pour faciliter les phases de déconfinement et sont disponibles dans les magasins ou les pharmacies pour tous les citoyens.

Ces masques sont principalement fabriqués par des professionnels du textile selon la spécification AFNOR. La spécification AFNOR est une spécification qui certifie que les matériaux testés ou sélectionnés par les experts sont de bonne qualité. Grâce à cette norme, les fabricants garantissent une excellente filtration et permettent également de faire des économies puisque les masques sont lavables.

Ces masques destinés au « grand public » existent en deux catégories : une catégorie destinée aux professionnels et une autre adaptée à tout public. Il est recommandé de les utiliser pendant un maximum de 4 heures.