Est-il obligatoire d’avoir une assurance maladie ?

Une assurance maladie vous permet de vous libérer de certaines charges liées à votre traitement. C’est une bonne alternative lorsque vous devez par exemple subir des interventions onéreuses. Cependant, vous pourriez vous demander s’il est obligatoire de souscrire cette assurance. En pratique, y souscrire ou non dépendra de votre statut. Voici ce que vous devez savoir à propos.

Pour les salariés

L’assurance maladie fait partie intégrante de la mutuelle santé. Elle n’était pas tout de même obligatoire jusqu’en décembre 2015. Mais, depuis le 1er janvier 2016, la mutuelle santé est rendue obligatoire dans les entreprises.

A lire également : Quelles coupes pour homme aux cheveux fins ?

Toutefois, dans ce cas précis, ce ne sera pas l’employé qui ira directement souscrire l’assurance. Ainsi, l’employeur se charge de trouver un assureur proposant les meilleures offres pour ensuite proposer un contrat collectif à ses employés.

Si la sécurité sociale ne prend pas en compte la totalité des dépenses, une assurance maladie sera un complément de choix. En pratique, l’employeur cotise un minimum de 50 % des frais d’assurance. De ce fait, ce sera aux employés de payer la somme restante.

A lire en complément : Les principales domaines d’expertises des SSII

Pour cela, les frais restants dus sont prélevés sur les salaires de chacun d’eux. Par ailleurs, l’employeur peut décider de payer au-delà des 50 %. Ainsi, vous pourrez profiter de réductions ou de remboursements sur plusieurs services fournis par un médecin traitant.

Même si l’assurance maladie est obligatoire pour le salarié, vous pourrez en refuser la couverture dans certains cas. Si vous êtes en service avant le 1er janvier 2016, vous pourrez refuser la couverture. Dans le cas où vous auriez plusieurs emplois et que vous bénéficieriez déjà d’une couverture par votre assurance, vous pourrez également refuser d’être couvert.

Dans un autre cas, certaines entreprises proposent des formules qui s’étendent aux conjoints. Si votre conjoint travaille dans une entreprise offrant ce type de formule, vous sera implicitement couvert. Il ne sera plus utile d’être couvert à nouveau. Vous êtes donc en droit de refuser l’assurance maladie proposée par votre employeur.

Pour les indépendants

Si vous n’êtes pas salariés dans une entreprise, vous n’avez pas forcément à souscrire une assurance maladie. La loi ne vous y oblige pas. Toutefois, partant du principe que vous soyez automatiquement couvert par la sécurité sociale, certains indépendants ne jugent pas utile de souscrire une assurance.

Par ailleurs, cette même sécurité sociale ne vous couvrira qu’à un seuil donné. Lorsque vous vous passez de l’assurance maladie, vous prenez le risque d’endosser certaines charges sur fonds propres. Dans le cas des interventions chirurgicales à haut risque et coûteuses, vous auriez peut-être de mal à faire face aux dépenses restantes.

Pour cela, vous aurez tout à y gagner en souscrivant une assurance maladie. Plusieurs dispositifs vous permettent par exemple de déduire vos dépenses du bénéfice imposable de leur structure. C’est le cas de la Loi Madelin qui vous permet de profiter de formules sur mesure. Ainsi, vous pourrez réduire vos charges professionnelles et vos impôts sur le revenu.

Pour trouver le meilleur assureur, vous pourrez vous fier aux comparateurs en lignes qui pourront vous orienter vers la solution la plus fiable.

En résumé, l’assurance maladie est facultative pour les indépendants, mais obligatoire pour les salariés. Même facultative, il est fortement recommandé de souscrire cette assurance pour votre bien.