Découvrez les avantages de manger de la viande bio

Les produits bio sont de plus en plus plébiscités. Perçu comme meilleur pour la santé, le bio s’invite dans tous les domaines : cométique, agro-alimentaire, médecine douce… Les viandes bio qui sont produites sont tenues de se conformer à un cahier des charges bien spécifique. Le but d’une telle réglementation est de veiller à la qualité des produits commercialisés sur le marché et destinés à la consommation. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les avantages de l’élevage bio

Viande bio : des pratiques plus éthiques

La principale différence entre la viande bio et celle traditionnelle réside dans les atouts d’ordre environnemental, non seulement pour le sol, mais également pour les animaux. Dès le départ, les méthodes de production bio sont plus écologiques. Il n’y a pas d’usage de pesticides, ni d’OGM (organismes génétiquement modifiés) ou d’intrants. L’équilibre entre la terre et l’animal est respecté.

Les cahiers des charges élaborés sont contraignants. Chaque production est soumise à des règles bien définies. L’alimentation des bovins doit être naturelle et composée uniquement d’herbes qui n’ont pas reçues de pesticides. S’agissant de la volaille et des porcs, ils consomment des céréales qui sont exempts d’OGM et de pâturages sans pesticides. Pour en savoir plus sur la viande bio, visitez le site de Sourires de campagne.   

Viande bio : trouver un bon compromis entre élevage et agriculture

La rotation des cultures qui constitue l’un des principes directeurs de l’agriculture bio est également bénéfique pour les animaux. De plus, l’autonomie alimentaire est assurée dans la mesure où les animaux sont alimentés au moyen des récoltes issues en grande majorité de la ferme elle-même. Si le besoin s’en fait sentir, l’éleveur aura la possibilité de s’approvisionner auprès d’autres exploitants de produits bio qui sont implantés dans la région. 

Viande bio : pas de produits chimiques

Manger de la viande bio, c’est manger sain dans la mesure où l’agriculture bio exclut tout composé chimique de synthèse. L’eau est de qualité et le développement de la biodiversité de la nature (faune et flore) est assuré. 

En lieu et place de pesticides, les éleveurs utilisent la technique de rotation des cultures, des produits naturels (huiles essentielles, purin d’ortie…) ou bien des prédateurs qui éloignent les nuisibles. Par exemple, la coccinelle met en fuite les pucerons, tandis que l’ortie tient les insectes à distance des cultures.