Covid-19 : la cryptomonnaie va-t-elle modifier le marché mondial des marchés financiers ?

La cryptomonnaie est un phénomène qui a fortement impacté le secteur financier depuis la toile. Pourtant, de nombreux consommateurs remettent en doute la validité de ces monnaies digitales, dont la plus célèbre est le Bitcoin. Elles seraient un élément de perturbation sur les marchés financiers, d’autant plus qu’il est difficile d’atteindre un certain public et de le convertir.

La crise mondiale remet en cause l’économie

La crise économique qui s’annonce suite à la pandémie mondiale de coronavirus est d’une ampleur sans précédent. Pour certains, les monnaies numériques comme le Bitcoin pourraient devenir l’élément perturbateur principal dans l’économie mondiale pour les mois et les années futures. Au commencement de la crise sanitaire, le prix du BTC s’était effondré ce qui avait remis en doute sa fiabilité. Pourtant, début avril, le prix du Bitcoin avait augmenté de 4,25 %. Les cryptomonnaies sont très touchées et sont les premières victimes du coronavirus, pourtant le BTC tient bon et se positionne encore plus comme une valeur refuge d’après certains analystes. Cependant, la pression économique met en avant la forte volatilité des monnaies numériques. Les positions divergent entre les risques liés à la volatilité et les potentiels bénéfices réalisables, mais aussi la possibilité de s’imposer et de démontrer sa valeur en tenant le choc.

A lire également : 5 restaurants à ne pas manquer à Lyon et ses alentours

La crise modifie les comportements

La crise actuelle est l’un des plus grands événements mondiaux que nous traverserons sur le plan économique. La récession est bien plus profonde que celle observée pendant la crise de 2008. On compare même la période actuelle à celle de la Grande Dépression dans les années 1930. Le chômage explose, certains pans de l’économie sont en stand by. Les crises économiques telles que celle-ci modifient le comportement des gouvernements, mais aussi des institutions financières et des populations. On constate à ce jour un double choc financier :

  • baisse de la production
  • baisse de la demande car les personnes confinées dépensent moins

Cette situation inédite a créé une stimulation monétaire pour ajouter des liquidités au système ainsi qu’une stimulation fiscale pour restaurer la confiance générale. En effet, les gens savent que l’argent est “créé” puis injecté dans le système afin de fournir des liquidités et des interrogations peuvent aboutir. Généralement, ces questionnements portent sur la nature de l’argent et la façon de l’obtenir : pourquoi travailler autant pour gagner de l’argent alors que des millions de dollars peuvent être créés en quelques heures ? Cette réflexion mène la plupart des gens et surtout les Millénials à s’intéresser aux autres monnaies comme les monnaies numériques, notamment le Bitcoin qui est le leader du marché des cryptos.

A lire également : Pourquoi utiliser un outil de travail collaboratif

La crise ouvre de nouvelles perspectives

Toutes ces failles et tous ces questionnements poussent une minorité de personnes à développer des caractéristiques et fonctionnalités inédites pour le système de cryptomonnaies, en particulier la “finance décentralisée” ou DeFi. Cette nouvelle approche de l’épargne, des prêts, du commerce, etc est mondiale, cryptée et uniquement en ligne, depuis sa création. Ce mouvement en hausse constante est même propulsé par la crise actuelle. Serait-ce le commencement d’une nouvelle ère financière ? Le système actuel pourrait-il disparaitre ? Parallèlement au DeFi, certains gouvernements multiplient leurs efforts dans le but de concevoir une monnaie numérique de banque centrale (CBDC), ce qui annonce des éventuels changements à l’avenir.