Sign in / Join
SOS Mains - Comment soigner une rhizarthrose du pouce

Comment soigner une rhizarthrose du pouce

La rhizarthrose est le terme médical courant pour parler de l’arthrose de la base du pouce. L’articulation du pouce prend naissance au niveau du scaphoïde, du trapèze et du premier métacarpien, ce qui en fait une articulation complexe et donc particulièrement fragile. Le pouce étant indispensable à la préhension et à la plupart des travaux manuels, artistiques et sportifs, la rhizarthrose peut rapidement devenir très handicapante. Outre la douleur et les complications, si elle n’est pas traitée à temps et correctement par un spécialiste, les choses peuvent se compliquer et nécessiter le recours à la chirurgie. Pour en savoir plus sur la rhizarthrose du pouce, poursuivez votre lecture.

Qu'est-ce que la rhizarthrose ?

L’articulation du pouce, contrairement à l’articulation des autres doigts, nous permet une circumduction (possibilité de faire tourner le pouce dans toutes les directions) quasi complète. Tous les jours sollicitée, cette articulation peut avec le temps perdre de son efficacité en créant à sa base une arthrose appelée rhizarthrose du pouce. La rhizarthrose peut toucher tout le monde, mais on la rencontre le plus souvent à partir de 50 ans et principalement chez les femmes. Elle touche souvent les personnes qui passent beaucoup de temps à jardiner, à travailler avec de petits outils ou à pratiquer certains sports ou certaines activités qui sollicitent cette articulation de façon répétée et soutenue. Elle peut également survenir sur votre lieu de travail lorsque vous devez répéter tout au long de la journée les mêmes gestes, ce qui à la longue fragilise l’articulation et aboutit à une rhizarthrose du pouce. Les chutes, la diminution de la force musculaire et la laxité des tendons peuvent aussi entrainer des lésions susceptibles de rendre le terrain favorable à l’apparition d’une rhizarthrose du pouce. Il existe des cliniques spécialisées dans les urgences de la main, comme SOS mains Paris, où des spécialistes sont là pour vous guider.

A lire également : Équipement de protection individuel, pour quoi faire ?

Pourquoi la rhizarthrose du pouce se produit-elle ?

Le pouce est unique en ce sens qu'il présente une grande surface d'appui avec une distance limitée entre le poignet et la base du pouce. Par conséquent, il est particulièrement sensible aux blessures qui surviennent lors de la flexion du pouce en arrière. Ces blessures peuvent être causées par une chute, des blessures sportives, une flexion répétée du pouce ou un problème médical. La contracture est une condition médicale qui provoque une rhizarthrose dans le pouce. L’usure de l’articulation entraine sa dégénérescence prématurée de l’articulation et crée une arthrose plus ou moins handicapante en fonction des cas et de la sévérité de la maladie. Il n’est pas rare que certains patients déclarent une rhizarthrose bilatérale, ce qui rend la situation d’autant plus handicapante puisque les 2 mains sont limitées.

Les symptômes de la rhizarthrose du pouce

Les premiers signes sont pour la plupart des patient(e)s une douleur articulaire au niveau du pouce, et certains mouvements qui deviennent de plus en plus limités. Certaines personnes s’en accommodent d’autres beaucoup moins. La réalité est que certaines personnes sollicitent davantage leurs mains que d’autres, tandis que certaines peuvent s’en passer, ainsi, les symptômes sont moins gênants. Avec le temps, lorsque la rhizarthrose n’est pas traitée, la préhension peut devenir compliquée, ainsi que la force de serrage qui devient de moins en moins puissante. Au fil du temps la personne utilise de moins en moins sa main en évitant autant que possible d’utiliser son pouce. Différents examens sont nécessaires pour confirmer le diagnostic après quoi un protocole de soin peut être envisagé.

A lire aussi : Trouver un laboratoire d’analyse médicale : pourquoi passer par un annuaire digital ?

Comment traiter la rhizarthrose du pouce ?

La rhizarthrose du pouce est une maladie progressive, et comme toute maladie qui évolue, plus tôt elle est diagnostiquée et traitée, plus elle a de chances d’être soignée correctement. Une fois le diagnostic posé, l’orthèse est le principal outil qui forcera le pouce au repos et soulagera la douleur. Principalement utilisé de nuit, l’orthèse peut soit être acheté telle que en pharmacie soit être thermo-moulée sur mesure. Cette dernière option est de loin la meilleure et la plus efficace. En parallèle le médecin peut vous prescrire des anti-inflammatoires voire même parfois lorsque la douleur est trop vive des infiltrations (à base de corticoïdes). Au bout de 6 mois de traitement, sans amélioration de la mobilité, de la préhension ou de la force de serrage, une chirurgie peut être envisagée.

Rhizarthrose et autres maladies articulaires

Si vous souffrez de rhizarthrose du pouce, vous devez également discuter de votre état avec votre médecin. Il existe plusieurs autres maladies articulaires qui peuvent survenir en même temps que la rhizarthrose du pouce. Bien que toutes les maladies articulaires puissent provoquer des douleurs et un handicap, elles sont souvent plus fréquentes chez les personnes qui ont d'autres problèmes de santé. Il s'agit notamment de :

  • L'arthrite chronique - Cette affection se manifeste par de l'arthrite sur une longue période. Elle peut provoquer des douleurs articulaires, un gonflement et une raideur.
  • Arthrose - L'arthrose est une affection courante qui provoque des douleurs et un gonflement des articulations, en particulier des mains, des hanches et des genoux. Elle peut s'accompagner d'une détérioration du cartilage, qui amortit les articulations et leur permet de bouger en douceur.
  • Polyarthrite rhumatoïde - Cette maladie articulaire provoque un gonflement, des rougeurs et des douleurs dans les mains et les poignets.

La rhizarthrose du pouce peut être soignée en mettant au repos l’articulation du pouce régulièrement, et dans certains cas par un acte de chirurgie. N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste si vous rencontrez des douleurs au niveau de la base du pouce et si certains mouvements de votre pouce semblent avoir perdu de leur ampleur car des solutions existent.