Comment réussir le recrutement de dirigeant ?

L’on pourrait dire trivialement que recruter un cadre dirigeant c’est du sérieux. En effet, ce processus d’embauche est plus long et plus méticuleux. En réalité les performances du candidat arrivent en second. La véritable priorité est de vérifier qu’il a “les épaules assez larges” pour endosser le rôle capital de dirigeant. Réussir pareil recrutement est un art. Explications.

La discrétion : le maître mot

Le plus souvent, le recrutement d’un cadre dirigeant est entouré d’un maximum de discrétion. C’est rare que pour pourvoir un poste de cette importance, l’on fasse des annonces publiques. Ce type d’embauche est confié à des recruteurs aguerris ou à des cabinets de recrutement. Ces derniers vont approcher directement des personnes ayant le profil le plus conforme aux attentes. Vu qu’il s’agit de postes dont le salaire atteint et parfois dépasse 120 000 euros par an, l’entreprise doit impérativement réussir son casting, car se tromper aura des conséquences désastreuses.

Processus de sélection

Le premier travail des recruteurs sera de faire une liste de sociétés dans lesquelles se trouvent déjà des profils pouvant correspondre avec la fiche de compétences définie pour le poste. Par conséquent contacter un cabinet de recrutement de dirigeants, c’est enclencher cette recherche intense de candidats potentiels. Un profil complet sera défini et une fois la liste d’entreprises faite, des contacts discrets seront noués. Cette partie du processus est complexe, car il faut échanger avec les potentiels candidats sans que l’entreprise au sein de laquelle ils sont sont employés ne découvre que l’on est entrain de vouloir leur arracher des talents. L’approche doit être subtile, les candidats approchés sont des personnes ayant du pouvoir et des ressources financières conséquentes. Si l’approche est trop brutale, elle engendrera de la colère. Il s’agit aussi de personnes pragmatiques dont il faut identifier les motivations, ce qui les pousse à rester dans leur entreprise actuelle et surtout : ce qui leur manque et qui pourrait les pousser à changer d’employeur.

Techniques d’analyse

Sur le web vous apprendrez qu’un et parfois plusieurs questionnaires sont établis. Y figurent de nombreuses questions permettant de faire le parcours professionnel de la personne, d’identifier ses plus grands succès en tant que manager. De comprendre son approche en tant que cadre dirigeant. Le but de cette procédure est de réunir un volume d’informations beaucoup plus important que celui qu’on aurait pu avoir en lisant un CV et une lettre de motivation.

Inutile de dire que la vérification des références sera plus approfondie. De nombreux appels seront passés, plein de mails seront rédigés. Le processus de recrutement durera entre deux mois et demi et six mois.