Combien coûte un séjour en maison de retraite

Le coût d’un séjour en maison de retraite est souvent très important, malgré les aides versées par certains organismes de financement. Ce guide vous dit tout sur les dépenses à prévoir pour un séjour en maison de retraite.

Les frais à la charge du résident

Les seniors admis en maison de retraite bénéficient pour la plupart de financements qui dépendent du type d’établissement choisi. Ces derniers prennent cependant en charge une partie des dépenses, liées à l’hébergement, ainsi qu’à la dépendance. À cela, peut s’ajouter des frais supplémentaires pour l’accès à certains produits et services de soins, à la télévision ou au téléphone.

Lire également : Pourquoi choisir des cosmétiques bio ?

Le coût de séjour en maison de retraite varie toutefois d’un établissement à l’autre. Il faudra retenir qu’en moyenne, les frais mensuels à la charge du senior avoisinent les 2200 euros. C’est en milieu rural que ces dépenses, estimées aux alentours de 1500 euros, sont moins élevées. Dans des structures situées dans les villes, ce prix peut facilement atteindre les 2900 euros. Pour bénéficier de certaines prestations, les résidents peuvent payer un prix encore plus élevé. Pour trouver la formule qui correspond à votre budget, faites le choix parmi de nombreuses maisons de retraite.

Le financement dans les Ehpad

Les personnes âgées admises dans les maisons de retraite sont appuyées par certains dispositifs d’aide. Grâce à une convention tripartite, les Ehpad (établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes) appliquent une tarification ternaire. Le paiement est donc divisé en trois parties, relatives aux soins, à l’hébergement et à la dépendance. Les frais liés aux soins sont intégralement payés par l’assurance-maladie. Pour la dépendance, c’est juste une partie qui est pris en charge par l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

A lire aussi : IHU de Marseille, engagé dans la prévention et le traitement des infections nosocomiales

Par ailleurs, ceux qui ont des ressources financières faibles peuvent être soutenus par l’aide sociale du département à l’hébergement ou l’aide logement. Il faut noter que même si ces aides sont attribuées aux personnes âgées en maison de retraite, les 60 % de la facture du séjour sont généralement payés par le résident.