Aménager un intérieur pour assurer la sécurité des personnes malvoyantes

L’aménagement intérieur d’une maison ou d’un espace de travail nécessite un certain nombre de précautions, tenant compte notamment de toutes les personnes appelées à fréquenter le lieu. En ce sens, il est de plus en plus recommandé d’accorder une attention particulière aux personnes handicapées comme les malvoyants par exemple. Le présent article vous dévoile des informations essentielles concernant l’aménagement adapté dans les établissements recevant du public. Il contient des recommandations qui vous aideront à aménager un espace destiné à recevoir un malvoyant de manière à assurer sa sécurité.

Utilisez des clous podotactiles

Les clous podotactiles constituent un dispositif de marquage de sol permettant d’avertir un malvoyant d’un possible danger. On les appelle aussi plots podotactiles. Ils sont, avec les rails de guidage et les bandes d’éveil, les principaux dispositifs sécuritaires à mettre en place dans des locaux fréquentés par des personnes malvoyantes.

A découvrir également : Les services de mabiereartisanale.fr

Les clous podotactiles sont un excellent moyen de prévention du danger. Vous pouvez vous rendre sur des sites internet spécialisés pour en savoir plus et mieux découvrir l’intérêt du dispositif.

La présence des clous podotactiles s’avère indispensable dans des ERP (Établissements Recevant du Public). Ces outils de signalisation permettent de faciliter les déplacements des personnes malvoyantes. En les touchant des pieds, elles peuvent s’orienter plus aisément.

A lire également : Faites appel à des professionnels pour installer votre matériel incendie

En plus des ERP, l’utilisation des clous podotactiles s’étend aux résidences neuves ou en rénovation où peuvent également vivre des personnes malvoyantes. Grâce à ces petites pointes dont on sent la présence lorsque les pieds les touchent, les personnes malvoyantes pourront être prévenues du danger de la présence d’un escalier, sans risque de chute.

Ils sont notamment utiles au niveau des marches d’un escalier. Outre les clous podotactiles, il existe plusieurs autres méthodes qui permettent de sécuriser le parcours des personnes malvoyantes.

clous podotactiles

Prévoyez des rails de guidage

Ce dispositif est plus connu sous le nom de rail de guidage linéaire. Il existe sous deux formes distinctes : les patins à billes et les patins à galets. Son rôle est de permettre le déplacement facile d’une charge en suivant une direction précise.

L’utilisation d’un tel dispositif dans une résidence pouvant accueillir des personnes malvoyantes est une véritable aubaine. En plus d’assurer leur sécurité, il leur permettra de déplacer rapidement et convenablement des charges plus ou moins lourdes. Il peut être également utilisé dans un local commercial si l’un des employés est malvoyant.

Ainsi, grâce à cet aménagement, des personnes malvoyantes pourront se déplacer et déplacer des objets lourds sans dépenser trop d’énergie. Au même titre que les clous podotactiles, les rails de guidage assurent la sécurité. Ils permettent d’éviter les chutes liées au poids d’un objet transporté.

À l’instar des clous podotactiles, l’achat de vos rails de guidage ne peut s’effectuer qu’auprès d’un professionnel. Vous avez ainsi l’assurance d’acquérir du matériel de qualité garantissant véritablement la sécurité recherchée.

Pour aménager l’intérieur d’un lieu fréquenté par des personnes malvoyantes, en plus d’installer des clous podotactiles et des rails de guidage linéaire, vous pouvez aussi opter pour les dalles podotactiles ou mettre en place un éclairage spécial.