Savoir soigner son tunnel de conversion

Ce jour-là, la pluie battait le rythme sur les trottoirs de ma ville. Je rentrais de chez un ami avec qui j’avais passé la soirée à refaire le monde et, surtout, à réfléchir à un projet commun. C’était sur, nous allions mettre nos compétences en commun et créer le produit idéal. Notre concept était révolutionnaire et, sans nul doute, le public nous suivrait. Je me sentais un peu ivre de joie, le bonheur était à portée de main et il ne restait plus qu’à le saisir. Nous décollerions rapidement, c’était écrit. Nous ferions un peu de communication, les réseaux sociaux et un site vitrine suffiraient. Le buzz ferait le reste.

Le bon produit ne suffit pas 

Bien sur nous avons créé notre produit, créé notre offre et mis en place la stratégie de communication digitale que nous avions envisagée. Et nous avons attendu, attendu, attendu. Bizarrement nous n’avons pas réussi à percer. Bien sûr, je le sais maintenant, avoir le meilleur produit n’est pas suffisant pour vendre. C’est un principe économique essentiel. Il est nécessaire, également, de le placer dans un environnement marketing adapté. Il faut délivrer le bon message, au bon moment, à la bonne cible. Il faut également amener le potentiel client à nous faire confiance, à faire confiance au produit et, surtout, à aimer le produit. Que les gens comprennent qu’ils ont besoin de ce produit, qu’il le rendra service et aussi qu’il résoudra efficacement leur problème.

Comment s’y prendre ?

Pour tout cela, nous avons trouvé un moyen très efficace : le tunnel de vent, ou encore appelé funnel. Ce funnel permet de capter le potentiel client, de l’entrainer et de le guider dans son parcours client jusqu’à la vente, un peu comme dans un entonnoir. Il existe de nombreuses formations sur le sujet, comme par exemple Clickfunnels qui vous apportera, en plus, des modèles de funnels gratuitement.