Qu’est-ce que la gynécologie esthétique ?

La médecine esthétique intervient dans le traitement de plusieurs parties du corps. Parmi celles-ci, figure les zones intimes de la femme. Dans ce cas, on parle particulièrement de médecine esthétique intime ou gynécologie esthétique.

Les bienfaits de la gynécologie esthétique

Soumises à la pression du temps, les parties génitales de la femme subissent un certain nombre d’agressions. Ces dernières provoquent une atrophie vulvaire, des irritations et des difficultés lors des rapports sexuels. En conséquence, la gynécologie esthétique apparaît comme la meilleure solution qui se présente à la gent féminine. Elle leur permet de venir à bout de ces problèmes et de recouvrer leur intimité.

A lire également : Infirmiers : ce qu’il faut savoir sur la procédure disciplinaire

Parallèlement à la médecine esthétique, cette forme de traitement a également pour objectif de veiller à la beauté et au rajeunissement des personnes. Elle vise aussi à corriger les problèmes esthétiques des atouts génitaux chez la femme. La plupart du temps, on procède à des injections d’acide hyaluronique pour résoudre ces complexes. Pour en savoir plus, parlez-en à votre médecin.

Le déroulement de l’opération

En amont de toute opération, il s’avère indispensable que le gynécologue porte une attention particulière à sa patiente. La femme a besoin d’être écoutée, de se sentir détendue et en confiance. C’est pourquoi au cours de la consultation, le médecin ne doit pas manquer d’aborder chaque aspect de la question.

A lire également : Quels sont les différents services proposés par les EHPAD ?

À la suite de l’entretien, le spécialiste procède à une analyse à savoir : une évaluation gynécologique et dermatologique. Ensuite, en collaboration avec toute l’équipe du centre médical, le professionnel responsable du traitement s’occupera de votre appareil génital.

Par ailleurs, lorsqu’on parle de gynécologie esthétique, notez que beaucoup d’actes entrent en jeu. Entre autres, il peut être question de la stimulation du point G, la réhydratation vaginale, l’augmentation du volume des grandes lèvres ou le traitement des cicatrices au niveau de la sphère génitale. Que ce soit l’un ou l’autre, la meilleure décision à prendre est de se tourner vers un professionnel qualifié.

Les précautions à prendre et quelques conseils

Avant de procéder à des injections sur la partie intime de la femme, plusieurs précautions s’imposent. D’abord, la prise d’anticoagulant (ou d’aspirine) doit être supprimée de vos habitudes, dix jours avant la séance. Ensuite, pour éviter les risques d’infection, utilisez impérativement les ovules que vous prescrira le médecin, trois jours avant l’opération.

Après le traitement, vous devez :

  • Vous éloigner des lieux publics (piscine, hammam ou jacuzzi), durant 10 jours au moins ;
  • S’abstenir des rapports intimes pendant cinq jours ;
  • Fuir toute activité pouvant affecter la partie concernée pour quelques jours (vélo, équitation, etc.).

En outre, il est rare de constater des effets secondaires après les soins. Dans certains cas, on peut observer des rougeurs, des gonflements ou d’autres formes de réactions inflammatoires transitoires.

Les contre-indications

Au même titre que les autres formes de traitement, les injections vaginales possèdent des contre-indications. Ainsi, veillez à ne pas les utiliser :

  • Aux alentours de l’urètre et de la sphère clitoridienne ;
  • Lorsque vous présentez des allergies face à certains éléments qui participent à la composition du produit ;
  • En cas de grossesse, d’allaitement ou lors de vos menstruations ;
  • Si vous êtes atteinte d’une infection vulvo-vaginale.

En gros, plus en plus de femmes se tournent vers la gynécologie esthétique ces dernières années. Cependant, tous les traitements ne se valent pas. Par conséquent, prenez toujours la peine de choisir le meilleur spécialiste pour votre opération.