Pourquoi les profils Marketing et Digital se tournent vers le portage salarial ?

Avec l’émergence du web, les secteurs du marketing et du digital connaissent un développement important. De nouveaux métiers ont vu le jour, pratiqués en partie par des freelances. Ces derniers se tournent de plus en plus vers le portage salarial car ce statut représente une réelle opportunité pour développer leur activité. Ils sont UX designer, graphistes, spécialistes du SEO ou des réseaux sociaux, du marketing de marque… et décident de passer en portage, zoom sur un statut de plus en plus en vogue.

Marketing et Digital, deux secteurs indispensables aux entreprises

Le numérique occupe une place de plus en plus prépondérante dans le monde professionnel. Oubliez le marketing traditionnel (ou presque) ! Désormais un spécialiste en marketing maîtrise également le digital et  la communication. Ces deux secteurs vont de pair et de nouveaux métiers voient le jour.

En effet, vous entendez parler désormais de Data scientist, Community manager, Webmarketeur, Digital planner, pour ne citer qu’eux. Ce sont de nouveaux emplois qui apparaissent lors de la planification d’une stratégie marketing et digitale. Une entreprise, voulant se développer et rester concurrentielle sur le marché, a besoin d’une communication digne de nom. Celle-ci passe impérativement par le web. En effet, pour gagner des parts de marché ou augmenter ses ventes, une société doit avoir une existence virtuelle, certaines même, se basent essentiellement sur le net, c’est le cas par exemple d’un pure player.

Même les TPE et les PME ont conscience de cette réalité. Elles comblent leur retard en faisant appel à des prestataires, n’ayant pas les compétences en interne pour la plupart.

Leur existence virtuelle passe par la création d’un site internet, d’un blog d’entreprise ainsi que par les réseaux sociaux. Les entreprises font désormais leur promotion par l’intermédiaire de leur page Facebook, de leur compte Twitter. Elles ont également besoin d’être présente sur les moteurs de recherche, Google en tête.

Le recrutement des spécialistes en marketing digital est en plein essor. Ces experts sont devenus incontournables. Par ailleurs, les entreprises font de plus en plus appel à des consultants portés. Non seulement, elles bénéficient d’une visibilité sur le web mais elles ont également les avantages procurés par le portage salarial.  Parmi ces atouts, elles gagnent en flexibilité et font baisser leurs coûts dédiés à la gestion du personnel.

Être consultant dans les secteurs du Marketing et du Digital

Pour être salarié porté, proposer des prestations intellectuelles est la clé. Dans les secteurs du marketing et du digital, la palette des métiers en freelance est assez large. Deux de ces métiers sont les consultants webmarketing et digital. Ils ont la particularité de se compléter.

Le consultant webmarketing

Le consultant webmarketing a pour mission de concevoir la stratégie marketing d’une entreprise. Il organise, planifie, analyse des plans d’action sur le web. Son objectif est de promouvoir une marque afin qu’elle ait plus de visibilité par le biais d’internet, des réseaux sociaux. A termes, il s’agit de faire augmenter la notoriété, et également les ventes d’une entreprise.

Le consultant digital

Le consultant digital travaille souvent de pair avec un spécialiste en webmarketing. Sa mission consiste à définir une stratégie digitale en prenant en compte les différents supports de communication que sont les réseaux sociaux, le web et le mobile. Il analyse l’existant et propose la mise en place de nouveaux outils selon le projet défini.

Quels sont ces profils qui se tournent vers le portage salarial ?

Le portage salarial est ouvert à de très nombreux profils, que vous soyez cadre, freelance, en reconversion professionnelle, senior actif… Hormis une rémunération minimum, les conditions pour être salarié porté sont au nombre de trois :

  • Être autonome dans la recherche des missions
  • Être titulaire d’un Bac + 2 au ou avoir trois d’expérience dans le secteur concerné
  • Bénéficier d’une expertise pour porter le titre de « cadre » ou « agent de maîtrise-technicien »

Dans le secteur du marketing et du digital, beaucoup de spécialistes travaillent comme consultant indépendant. Plusieurs raisons à cela :

Les entreprises ont des besoins ponctuels, par conséquent ces professionnels ont la possibilité de travailler pour plusieurs clients. Les outils du numérique évoluent en permanence, les entreprises n’ayant pas le compétences en interne préfèrent faire appel à un intervenant extérieur. Parmi ces intervenants, des jeunes diplômés et de profils expérimentés. Ils ont une expertise pointue et ont connaissance des dernières pratiques dans les secteurs du marketing et du digital, ou une expérience de travaux réalisés qui ont fait leurs preuves.

L’une des raisons est la diversité des missions. Ce choix leur apporte également une grande flexibilité et une liberté d’action. Comme tout liberté a ses contraintes, ils optent de plus en plus pour le portage salarial pour y pallier.

Pourquoi choisissent-ils le portage salarial ?

Les consultants indépendants des secteurs du marketing et du digital se tournent de plus en plus vers le portage salarial. Commencer une activité est une nouvelle aventure avec son lot de difficultés. Le portage salarial permet d’alléger ces contraintes, vous êtes indépendant tout en bénéficiant des avantages du salariat. En effet, lorsque vous devenez indépendant, vous devez faire face, en plus de vos missions, à la prospection et à l’administratif. Faute de temps, vous pouvez vite être dépassé par les évènements.

En contrepartie de frais de gestion, la société de portage salarial vous accompagne dans votre gestion administrative. Elle rédige les contrats, adresse vos factures, les recouvre, et effectue vos déclarations sociales. De plus, vous recevez des conseils, des formations pour apprendre les bases du métier de consultant.

Les consultants marketing et digital adoptent également le portage salarial pour le réseau que certaines sociétés de portage salarial peuvent mettre à disposition de leurs consultants. En effet, les consultants portés peuvent intégrer un réseau composé d’autres consultants mais également d’entreprises. Ces rencontres sont propices à la conclusion de nouvelles missions et/ou de nouveaux partenariats.

Le dernier avantage, non négligeable, est que ces consultants qui restent autonomes et indépendants, bénéficient du même régime social que les salariés. En effet, ils ont une couverture maladie semblable, une prévoyance, des congés payés, une cotisation retraite. Contrairement au régime indépendant, ils bénéficient des allocations de Pôle Emploi.

Un engouement pour l’autonomie et l’indépendance qui ne cesse de croître

Ce statut a trente ans d’existence, et depuis une décennie les adhésions à ce statut ne font que croître. Le portage salarial devrait permettre la création de presque 600 000 emplois en France d’ici 2025.

Les travailleurs indépendants ont le choix entre différentes structures juridiques comme le régime micro-entrepreneur, la SASU, l’EIRL ou encore l’EURL. La couverture sociale de ces régimes offre le strict minimum. Les démarches de création peuvent être fastidieuses pour certaines.

Ce qui explique en partie l’engouement pour le portage salarial car il n’exige aucune création, puisque vous dépendez du régime salarié. Une autre réponse à cet élan vers le portage salarial est sa présence de plus en plus importante sur la scène du droit du travail. Il est inscrit depuis 2008 dans le Code du travail. L’Ordonnance du 2 avril 2015 est venue poser un cadre plus complet. La Convention collective du 22 mars 2017 a scellé celui-ci, notamment en apportant des informations plus précises sur la rémunération, la définition du salarié porté, ainsi que sur ses droits sociaux.

Ce sont autant d’éléments pour lesquels les consultants, tels que ceux des secteurs du marketing et du digital, se dirigent vers le portage salarial. Grâce à sa réglementation, il est sécurisé, ce qui inspire également confiance aux entreprises clientes.