L’intérêt de comprendre le prix de l’eau

La consommation d'eau est d'environ 120 m3 pour une famille de quatre personnes en France. La gestion de l'eau potable est une activité complexe qui va de la captivité dans les sources, les rivières, les nappes phréatiques, de son traitement chimique à la distribution aux consommateurs. Le prix de l'eau en France est parfois élevé, car il faut la prélever, la traiter, la stocker, l'assainir.

Les Français ne connaissent pas vraiment le prix de l'eau

Plus d'un tiers d'entre eux avouent même ne jamais regarder leur facture. L'eau a l'image d'une ressource quasi gratuite et inépuisable. Les jeunes seraient plus concernés par le gaspillage. Si les ménages surveillent si peu leur consommation d'eau, c'est sans doute par une méconnaissance de son prix réel. Une chasse d'eau qui fuit durant plus d'un mois peut facilement coûter plus de 50 euros. Depuis 1992 afin d'économiser et de lutter contre le gaspillage, la facture d'eau repose essentiellement sur la consommation réelle comme elle est enregistrée au compteur et non plus au forfait. Les communes sont propriétaires des installations et responsables de la facturation du prix de l'eau.

Les Français paient moins cher pour l'eau

Le m3 coûte 3,56 euros, c'est deux fois plus cher qu'en Italie, mais nettement moins élevé qu'en Allemagne où il est évalué à plus de 5 euros. Le Danemark quant à lui tient le record avec plus de 6,61 le m3. En France, l'eau est moins chère que l'électricité entre 1 et 1,20 euro par jour contre 2,12 pour l'électricité. Plus de deux tiers des consommateurs boivent l'eau qui sort du robinet et sont très satisfaits. En France, il existe des variétés de prix d'une commune à l'autre. Cela s'explique notamment par les contraintes géographiques. Dans les zones urbaines, l'eau n'est généralement pas puisée à proximité du lieu où elle sera consommée, ce qui représente un surplus en termes de coûts.