Les cigarettes menthol désormais interdites en France

Le saviez-vous ? En vertu de la directive européenne tabac de 2014, les cigarettes qui ont un goût mentholé sont interdites de vente à partir du 20 mai prochain. En effet, l’Union européenne a décidé d’interdire en 2014 les tabacs qui continrent un arôme caractérisant particulier. Et ce, avec une exemption si le volume de vente à l’échelle de l’Union européenne représente 3 %, ou plus dans une catégorie de produits. Dans ce cas, l’interdiction n’entrerait en vigueur que le 20 mai 2020. Quelles sont donc les réelles motivations qui poussent à cette décision prise ?

Les cigarettes aux goûts de menthe, un grand danger pour la santé

Aviez-vous une fois essayé une cigarette menthol ? Des chercheurs du Centre Médical de l’université de Georgetown aux États-Unis ont démontré que le menthol que l’on retrouve dans certaines cigarettes désensibilise les récepteurs de la nicotine dans l’organisme. Ce menthol permet ainsi aux fumeurs de ne pas être irrités par la fumée. Ainsi, cela donne pleinement la possibilité à ses derniers d’inhaler la fumée de la cigarette, complètement en profondeur. Cette étude qui fut publiée dans une analyse appelée « Molécular Pharmacology » s’ajoute à bien d’autres études qui ont déjà montré la nocivité de ces produits.

A découvrir également : Pourquoi choisir des cosmétiques bio ?

En plus depuis l’année 2013, l’Agence américaine de sécurité des aliments et des médicaments, avait déjà aperçu les cigarettes mentholées comme un risque de santé publique qui s’avère plus grand que celui des cigarettes non mentholées. C’est pour cela que certains fabricants proposent des cigarettes électroniques en remplacement à ce type de cigarette. Certains kits de cigarette électronique sont beaucoup moins néfastes que les cigarettes classiques et moins encore en comparaison aux cigarettes aux goûts de menthe.

Comment agit une cigarette menthol ?

Lorsqu’un fumeur classique aspire et inhale la fumée, la nicotine rentre dans ses voies respiratoires, puis dans ses poumons. Ensuite, des récepteurs dits « nicotiniques » sont alors stimulés et provoquent une irritation. En revanche, quand le menthol est inhalé en plus de la nicotine, les chercheurs sont unanimes sur le fait que ce mélange agit comme un analgésique potentiel ou un contre-irritant des nerfs sensoriels. En gros, le menthol paralyse l’action des récepteurs nicotiniques.

Lire également : Tout savoir sur la luxopuncture

Pire, le menthol peut ralentir ou même empêcher la récupération de la sensibilité à l’issue d’une première atteinte qui met de façon probable les récepteurs dans un état d’insensibilité. Ainsi, selon Dr Gérard Ahern, l’un des principaux scientifiques ayant mené cette étude, le menthol agit également sur les récepteurs de la nicotine au niveau du cerveau.

En gros, les fumeurs ne ressentent pas l’irritation et ils ont donc tendance à inhaler un peu plus profondément la fumée qui sera un peu plus longtemps retenue dans les poumons. De ce fait, en Europe, une directive qui a été publiée le 19 mai 2014 prévoit d’interdire les cigarettes mentholées, de même que celles qui ont un goût fruité. L’objectif est de protéger les consommateurs, qui sont souvent séduits par ces arômes. Et cette disposition prend corps dès le 20 mai 2020.