Comment fonctionnent les organismes de rachat de crédits ?

Déjà très répandu chez les Anglo-saxons, le rachat de crédits est également de plus en plus en vogue en France. Il faut d’ailleurs reconnaître qu’il s’agit d’un procédé avantageux sur de nombreux plans. Conscients de cette situation, certaines structures n’hésitent pas à le proposer au public. Connaissez-vous ces organismes de rachat de crédits ? Comment fonctionnent-ils ?

Comment marche un organisme de rachat de crédits ?

Les organismes de rachat de crédits ont pour rôle de regrouper plusieurs crédits contractés en un prêt unique afin d’améliorer considérablement les finances de leurs clients. Il peut s’agir de crédits de diverses natures (immobilier, à la consommation, etc.) obtenus auprès de différentes structures. Également appelé regroupement de prêts, le rachat de crédits peut être proposé par les banques traditionnelles. Ces dernières ont l’habitude d’offrir des taux d’intérêt relativement homogènes.

A lire aussi : Que va changer la 3DS version 2 pour les paiements en ligne ?

Si vous le voulez, vous pouvez également vous tourner vers des courtiers en rachat de crédits tels que Credigo.fr ou des organismes spécialisés. Au sein de ces derniers, vous avez des conseillers expérimentés qui ont une parfaite maîtrise du domaine et qui cumulent de nombreuses années d’expérience. Ils sont donc bien placés pour étudier votre cas de façon minutieuse et prendre en compte vos finances afin de vous proposer la solution la plus adaptée.

Pour ce qui est des courtiers en rachat de crédits, il s’agit d’organismes qui s’engagent à vous accompagner à chaque étape du processus. Ils vous permettent de gagner en temps et de profiter de leur important réseau professionnel ainsi que de leur expertise. Ils sont en mesure de vous trouver une offre sur mesure et les meilleures conditions possibles auprès des banques.

A lire également : Action Alibaba : entre hausse et sanction

Quel que soit l’organisme pour lequel vous optez, il vous demandera forcément certains documents qui pourront le renseigner au mieux sur votre situation financière. Il peut par exemple s’agir de relevés bancaires, de justificatifs de revenus, de domicile, etc. Une fois que vous aurez fourni tous ces documents, un conseiller se charge de bien étudier votre dossier afin de déterminer la faisabilité de l’opération. Si cette dernière est réalisable, il entame alors toutes les démarches nécessaires afin de vous proposer des offres qu’il vous faudra étudier attentivement.

Un temps de réflexion vous est d’ailleurs donné. Ce délai vous permettra de peser les pour et les contre avant de vous lancer. Lorsque vous vous engagez, l’organisme qui détient votre nouveau crédit doit alors payer toutes les autres dettes que vous avez.

organisme rachat crédits

Quels sont les critères indispensables pour bénéficier d’un rachat de crédits ?

Toutes les demandes de rachats de crédits ne sont pas forcément concluantes. Et pour cause, les organismes se basent sur des critères bien précis. Il s’agit notamment de l’âge, du dossier, de la solvabilité, de l’historique bancaire et de la nature du crédit.

L’âge

Pour être en mesure de bénéficier d’un rachat de crédits, le demandeur doit forcément être âgé d’au moins 18 ans et bénéficier de tous ses droits civiques. De plus, si auparavant, de nombreuses restrictions existaient concernant la limite d’âge des emprunteurs, tel n’est désormais plus le cas. Ce revirement dans la politique des organismes de rachat de crédits est principalement dû à l’espérance de vie de la population qui est désormais en hausse. Cette limite d’âge peut différer d’une structure à une autre. Toutefois, elle est la plupart du temps de 75 ans au moment de la signature du contrat et de 85, voire 95 ans au moment du règlement de la dernière mensualité.

La constitution du dossier

Afin de pouvoir analyser objectivement votre situation financière et personnelle, l’organisme de rachat de crédits vous demandera de fournir un dossier détaillé et complet. Celui-ci devra entre autres contenir un RIB, un avis d’imposition, des justificatifs de revenus, de domicile et d’identité. En ce qui concerne ces derniers, il peut s’agir d’un titre de séjour, d’une carte d’identité ou d’un passeport. Les cartes de résident permanent sont également acceptées.

Pour les personnes pacsées ou mariées, il faudra fournir en plus un exemplaire du certificat de Pacs ou du contrat de mariage. Dans le cas d’un divorce, vous aurez besoin du jugement qui l’atteste. L’absence de l’une ou l’autre de ces pièces entraîne un refus de la demande de rachat de crédits.

La solvabilité

Les organismes de rachat de crédits accordent une attention toute particulière à la solvabilité des demandeurs. Habituellement, ils ont une nette préférence pour les profils qu’ils n’estiment pas très risqués, c’est-à-dire pour tous ceux qui perçoivent des revenus stables et potentiellement capables d’augmenter avec le temps. Les travailleurs de la fonction publique et ceux qui ont un CDI sont donc les grands gagnants, lorsque l’on part sur cette base. Par contre, pour décider de l’éligibilité des personnes qui ne sont pas salariées, les structures demandent généralement les trois derniers bilans.

Pour déterminer la solvabilité des demandeurs, les organismes se basent sur le taux d’endettement. La plupart du temps, celui-ci doit être d’au plus 33% de vos revenus. Toutefois, les structures les plus flexibles peuvent aller jusqu’à 50% pour les personnes qui ont des biens immobiliers.

L’historique bancaire et la nature du crédit

Afin d’avoir une idée aussi précise que possible de la façon dont vous gérez vos finances, l’organisme cherchera à en apprendre un peu plus sur votre historique bancaire. Pour cela, il aura notamment besoin de vos derniers relevés. Ceux-ci le renseigneront sur la pertinence de vos dépenses, la présence ou non de découverts un peu trop répétés ou toute autre irrégularité. Les personnes ayant fait l’objet d’un fichage à la Banque de France ne peuvent par exemple pas bénéficier d’un rachat de crédits. De plus, s’il vous est déjà arrivé d’en profiter, la plupart des organismes vous demanderont sûrement de respecter un délai d’au moins un an, avant de faire une autre demande.

De plus, si la plupart des crédits peuvent faire l’objet d’un rachat, il convient également de souligner qu’en fonction de leur nature, cette opération peut ne pas être envisageable. C’est par exemple le cas des crédits professionnels.

rachat crédits

Pourquoi opter pour un rachat de crédits ?

Le rachat de crédits est une opération financière qui est avantageuse sur de nombreux plans. Il permet par exemple un allègement des mensualités à payer. Cette situation est surtout due au fait que le regroupement de prêts entraîne un prolongement de la durée de remboursement ainsi qu’une diminution du taux d’intérêt. Il s’agit donc d’un moyen qui permet aux personnes qui traversent des situations difficiles de mieux gérer leurs crédits.

Il convient également de souligner que l’allègement des mensualités occasionné par le rachat de crédits a comme conséquence directe, une réduction du taux d’endettement. De plus, entre les différentes mensualités, échéances et taux, la gestion de plusieurs crédits en cours n’est pas toujours facile. Opter pour un crédit unique et par ricochet pour une seule mensualité et un seul taux a justement l’avantage de grandement faciliter la gestion de vos finances.

Comment choisir un organisme de rachat de crédits ?

Le choix d’un organisme de rachat de crédits ne doit pas se faire à la légère. Quel que soit celui vers lequel vous vous tournez, n’oubliez pas que la meilleure structure reste celle qui est le plus en adéquation avec vos besoins. Avant de vous lancer, il est donc important de bien examiner toutes les options qui se présentent à vous. N’hésitez pas à comparer les taux et les conditions proposés par les différentes structures. Faire des simulations en ligne peut également vous orienter vers les meilleurs choix. Accordez également une attention particulière à la flexibilité de l’organisme de rachat de crédits.