Comment faire ses premiers pas de naturaliste ?

Si la nature vous attire, pourquoi ne pas sauter le pas et entrer dans le vaste monde du naturalisme, que ce soit la botanique, la zoologie, la minéralogie ou encore la géologie ? Découvrez comment débuter avec l’équipement nécessaire pour partir à la découverte de ce qui nous entoure. Au-delà de superbes paysages, vous apprendrez à apprécier ce qui nous entoure, et peut-être y trouver votre place.

L’équipement pour bien débuter

La première qualité d’un naturaliste est l’observation. En apprenant à décrire le monde tel qu’il est, vous pourrez en percevoir les détails que vous pouviez jusque-là laisser de côté. Le matériel de base sera constitué d’une tenue adaptée pour la marche, et discrète afin de ne pas interférer avec votre environnement. Vous pourrez la compléter avec un appareil photo muni d’un zoom correct pour capturer des images lointaines. Ajoutez à cela une paire de jumelles et un carnet pour noter vos observations, et vous serez prêt pour débuter l’aventure. Pour accompagner vos premières sorties, acheter un livre naturaliste généraliste vous sera d’une grande aide. Vous pourrez par la suite vous appuyer sur des ouvrages plus précis selon vos goûts.

A lire également : Quelle plante mettre à l'intérieur ?

Organiser votre voyage naturaliste

La France est un paradis qui permet de mélanger voyage et naturalisme. La Corse est une très bonne candidate avec des paysages variés et très proches les uns des autres. De la majestueuse vallée de la Restonica avec sa géologie spectaculaire aux rivages du Cap corse qui offrent une faune aquatique riche et variée, la Corse a la particularité de regrouper trois types de flores : méditerranéenne, montagnarde et subalpine. Autant dire qu’il faudrait peut-être une vie pour en faire le tour. D’autres régions sont aussi à mettre en haut de votre liste comme la Bretagne ou encore les Pyrénées. Le naturalisme n’a pas de frontière : les États-Unis sont par exemple propices à un voyage naturaliste avec des parcs nationaux remarquables comme le Grand Canyon, Yosemite ou encore Antelope Canyon et ses roches rouges mondialement connues. Vous pourrez y faire des photos spectaculaires qui ne manqueront pas d’étonner votre entourage.

Former votre entourage et votre famille

Vous devriez rapidement avoir un niveau suffisant pour partager votre nouvelle passion et initier votre entourage aux plaisirs du naturalisme. Quoi de plus beau que de transmettre vos connaissances à ceux que vous aimez. Vous avez aussi la possibilité de créer ou de rejoindre un club ou une association afin de pouvoir aller plus loin. En faisant ainsi vous pourrez même investir dans du matériel plus pointu comme des pièges photographiques et vidéo qui peuvent coûter plusieurs centaines d’euros. Ils permettent de capturer sans les déranger des moments d’intimité d’animaux, de jour comme de nuit. Un autre achat pour affiner vos observations est la loupe binoculaire qui donne la possibilité de détailler de manière extrêmement précise vos découvertes.

Lire également : Zoom sur les marques qui donnent envie de se mettre au naturel

Voici de quoi débuter dans de bonnes conditions. Un dernier conseil : de nombreux naturalistes, en herbe ou plus avisés, parcourent tous les jours nos contrées. Vous joindre à un groupe pour faire vos premiers pas ajoutera probablement une expérience humaine supplémentaire agréable.