Sign in / Join

CBD : tout ce que vous devez savoir

Le CBD gagne de plus en plus en notoriété ces derniers temps. Vous en avez probablement entendu parler au détour d'une conversation. Cela a piqué votre curiosité et vous voulez en savoir un peu plus. Vous vous demandez pourquoi cette molécule issue du chanvre fait autant d'adeptes ? Dans cet article, nous vous expliquons comment il est obtenu, et comment l'utiliser sans risque.

Qu'est-ce que le CBD et d'où vient-il ?

Le CBD ou cannabidiol fait partie des cannabinoïdes qui composent le chanvre. Il s'agit d'une substance active comme le THC. Cependant, il n'est pas catégorisé en tant que stupéfiant. Il est extrait d'une variété de chanvre qui contient moins de 0,3 % de THC. Sa culture est autorisée en France. Il est appelé chanvre textile, industriel ou cultivé. Le CBD est une molécule qui se récolte principalement au niveau de sa fleur.

A découvrir également : L’hôpital engage un détective privé pour épier un employé

On lui confère diverses propriétés, car il est psychoactif. Il affecte alors le cerveau, notamment les neurotransmetteurs que sont la dopamine et la sérotonine. Comme ce n'est pas un psychotrope, vous ne risquez pas de vous y accoutumer. Il existe sur le marché différents produits à base de CBD se déclinant sous diverses formes : huiles, gouttes, fleurs pour infusion, etc.

Comment utiliser l'huile de CBD ou d'autres produits à base de cannabidiol ?

Selon son mode de fabrication, vous avez la possibilité d'obtenir différentes sortes d'huile de CBD. Cette matière peut être issue du chanvre ou d'une autre plante, comme le tournesol. Elle a seulement la particularité d'avoir été enrichie en cannabidiol. Pour ce faire, des cristaux issus de cette substance y ont été introduits. Toutefois, la plus recherchée est celle qui est issue à 100 % du chanvre. Vous pouvez également obtenir des huiles de CBD associés à des huiles d'olive, de noix, de noisette, etc. Elles produisent le même effet, mais avec des parfums différents. Elles sont consommées par voie orale ou en application cutanée.

A voir aussi : Découvrez deux moyens efficaces de traiter l'acné

Vous avez aussi des fleurs ou des feuilles de cannabidiol. Leur vente n'est plus interdite par la loi depuis janvier 2022, sur décision du Conseil d'État. Elles sont vendues seules ou mélangées avec d'autres ingrédients. Ce sont des produits à consommer en infusion notamment.

Les produits alimentaires à base de CBD entrent dans la catégorie des nouveaux aliments. Leur commercialisation est soumise à une autorisation délivrée par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA). Des produits cosmétiques à base de cannabidiol sont disponibles sur le marché. Dans tous les cas, le taux de THC ne doit pas dépasser les 0,3 %. Les cristaux de CBD sont une autre forme de ce produit. Ils ont une teneur très élevée, allant jusqu'à près de 100 %. Plus cette concentration est élevée, plus ils coûtent cher.

utilisation huile de cbd

Quelles sont les recommandations de dosage des produits au CBD ?

Avant de vous lancer dans la consommation de CBD, nous vous recommandons de consulter au préalable votre médecin traitant. En effet, des interactions avec différents médicaments ont été mises en évidence, comme les antiépileptiques, les anticoagulants ou les immunosuppresseurs.

Chaque composant d'un produit ainsi que le taux de concentration de CBD doit être clairement noté sur son emballage. Le pourcentage de cannabidiol varie entre 5 % et 20 %. Chaque flacon est généralement muni d'un compte-gouttes. Ainsi, il convient de connaître la proportion de cannabidiol contenue dans une goutte. Pour ce faire, il suffit de diviser la quantité totale de CBD avec le nombre de gouttes. C'est en fonction de celle-ci que vous adopterez votre dose pour chaque prise. Prenez également en compte votre poids et vos symptômes. Au début de votre traitement, nous vous conseillons de commencer par une petite quantité. Ensuite, vous augmenterez au fur et à mesure selon vos besoins.

À titre indicatif, un flacon d'huile à 5 %, de 10 ml, compte environ 200 gouttes et contient 500 mg de cannabidiol. Ainsi, une goutte contient 2,5 mg de CBD. Il existe différents paliers à prendre en compte en fonction de l'intensité et de votre sensibilité pour adapter votre consommation quotidienne.

Notez que deux chercheurs américains, Leonardo Leinow et Juliana Birnbaum, spécialistes du CBD, ont mis au point un calculateur de dosage de cannabidiol. Il est basé sur votre poids et votre profil.

Y a-t-il des risques associés à l'utilisation des produits cannabinoïdes ?

Il n'existe pas encore de réelles certitudes sur les effets sur la santé associés à l'utilisation du CBD. Certes, il a des effets psychoactifs. C'est-à-dire qu'il agit sur votre système nerveux central et votre psyché. Il peut conduire à des états de somnolence et de sédation. Nous vous rappelons alors que son usage peut impacter sur la consommation de certains médicaments. Les interactions sont à ce jour encore méconnues.

En règle générale, le recours à ce produit en petite quantité est sans danger. Cependant, certains effets secondaires ont été rapportés suite à l'utilisation de fortes doses. Vous pouvez être sujet à des problèmes digestifs, comme une diarrhée. Une bouche sèche ainsi qu'un changement d'appétit entraînant une prise ou une perte de poids ont aussi été constatés. Une sensation de fatigue peut être ressentie. Dans le pire des cas, des troubles hépatiques peuvent survenir.

Nous vous conseillons d'acheter votre huile auprès de structures fiables. Vous devez vous assurer que le CBD mis en vente a bien fait l'objet d'un contrôle strict. En effet, des allergies aux additifs peuvent également survenir. L'idéal est qu'il en contienne le moins possible.

loi française utilisation CBD

Que dit la loi française sur les différents produits à base de CBD ?

La loi française à ce sujet ne cesse d'évoluer. Jusqu'en 2018, la commercialisation des fleurs de chanvre séchées était interdite. Cette interdiction concernait aussi tous ses produits dérivés. Depuis le 19 novembre 2020, celle-ci a été levée sur décision de la Cour de justice de l'Union européenne. À noter que dans les autres pays de l'UE, le cannabidiol n'était pas considéré comme un stupéfiant. Il était donc autorisé à la vente. Ainsi, le 23 juin 2021, la Cour de cassation a rendu un arrêt « à portée générale », légalisant le commerce du CBD sous toutes ses formes, même les fleurs, à condition que celui-ci ait été produit au sein de cette union. Une mise à jour de la loi a été réalisée le 30 décembre 2021. Le taux autorisé de THC est passé de 0,2 % à 0,3 %. Le 24 janvier 2022, le Conseil d'État a entériné cette décision.

Toutefois, son exploitation fait l'objet d'une réglementation très stricte. La production et la culture du chanvre sont soumises à certaines conditions. Celui-ci doit appartenir à une espèce figurant sur une liste réglementaire contenue dans le catalogue européen des semences et variétés autorisées. La plante cultivée doit avoir une teneur en THC inférieure à 0,3 %. Les fleurs et les feuilles sont uniquement destinées à la production d'extraits de chanvre.

Dans la même optique, leur concentration en THC ne doit pas dépasser les 0,3 %. Les produits contenant du CBD ne peuvent pas prétendre avoir des propriétés thérapeutiques. Leurs campagnes publicitaires doivent être claires et ne pas entretenir de confusion avec l'usage du cannabis à titre récréatif. L'exploitation brute des fleurs, des tiges, des graines et des feuilles n'est autorisée que si la plante contient moins de 0,3 % de THC.

Cependant, un flou juridique demeure. Si vous avez consommé du cannabidiol, vous êtes susceptible d'être poursuivi en justice si vous êtes contrôlé positif au THC alors que vous conduisez un véhicule. Cela reste valable même si la concentration est inférieure à 0,3 %. Le Code de la route ne fait aucune distinction au niveau du taux à ce sujet. Dès que du THC est détecté, votre test salivaire s'avèrera positif, même si vous n'avez consommé que du CBD.