Bourse : que sont les contrats et produits dérivés ?

Dans le cadre d’opérations en bourse, vous êtes confrontés à plusieurs types de produits : actions, CFD, Futures, etc. Les produits dérivés font référence à un contrat établissant le prix d’un actif sous-jacent. Au départ utilisés pour garantir un prix de vente à une production agricole, ils ont peu à peu investi la place financière et font le bonheur des spéculateurs. Voici tout ce que vous devez savoir sur les contrats dérivés.

Qu’est-ce qu’un produit dérivé ?

Le produit dérivé est donc un instrument financier permettant de fixer le prix d’un actif sous-jacent pour une certaine période. La valeur du contrat est fonction de l’évolution du prix de l’actif dans le temps. Plus concrètement, si une société désire acheter de l’euro pour un achat de matière première en France dans deux mois, elle est confrontée au risque de hausse de l’euro pendant ces quelques semaines. Pour se protéger, elle peut décider de passer un contrat pour acheter de l’euro au prix fixé deux mois plus tôt.

Lire également : Bien négocier et obtenir son prêt personnel

Les produits dérivés, de type Futures ou CFD, permettent donc à la fois de spéculer et de couvrir ses investissements. Un trader réalise des gains si le prix d’achat est inférieur au prix réel de l’actif sous-jacent à la date de terme fixée.

Les différents types de contrats dérivés

Un même actif peut être couvert par un grand nombre de produits dérivés. Les contrats peuvent prendre plusieurs formes, les plus populaires étant les CFD et les Futures. Les CFD, pour Contrats de différence en français, vous permettent de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix d’un actif. Si vous pariez sur une appréciation du prix, vous pouvez prendre des positions longues. Si au contraire vous pensez que le prix va baisser rapidement, préférez une position courte.

A voir aussi : Qu’est-ce que le SMIC ?

Les Futures, ou contrats à terme, permettent d’acheter un actif sous-jacent à une date et à un prix fixés à l’avance. Ils protègent des fluctuations importantes du prix d’un actif et sont particulièrement utilisés pour trader les matières premières.

Pourquoi trader des produits dérivés ?

Investir sur les produits dérivés peut engendrer d’importants bénéfices. Le trader est protégé contre les pertes, tout en ayant de véritables chances de gains. Contrairement aux investissements sur actions, ils permettent de faire fructifier le portefeuille rapidement, et de manière diversifiée.

Il faut tout de même être conscient que de telles fluctuations comportent un certain nombre de risques. Il est possible de perdre tout son capital en seulement quelques minutes en cas de baisse brutale de prix.

Utiliser les instruments dérivés dans son trading

Le marché des produits dérivés pèse particulièrement lourd. Plusieurs milliards de contrats sont négociés chaque année dans le monde. Vous avez deux solutions de négociation : de gré à gré ou sur les marchés financiers. Les banques d’investissement recourent souvent aux contrats conclus en privé, tandis que les petits investisseurs se dirigent vers les contrats cotés en bourses et dont les termes sont prédéfinis.

L’utilisation des instruments dérivés peut se faire dans trois contextes : le hedging ou couverture, la spéculation ou l’arbitrage. Dans le cadre du hedging, la personne détenant un actif sous-jacent peut choisir de se protéger des fluctuations du prix en l’échangeant via un contrat dérivé. La spéculation concerne le trader qui parie sur une variation de prix d’un sous-jacent, et prend position pour réaliser un profit en cas de prévision exacte. Quant à l’arbitrage, il s’agit d’une opération visant à supprimer les incohérences au niveau du prix d’un actif sous-jacent.

Vous savez désormais tout sur les produits dérivés, porteurs de gains potentiels. Pour plus de profit, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un trader professionnel ou d’un courtier en ligne compétent.