10 choses à savoir sur les travaux de démolition

Première phase des travaux, la démolition est aussi le moment le plus excitant et le plus rapide de la construction / rénovation d’un bâtiment. Dans le cas d’une démolition complète, une maison standard peut être entièrement démontée et déblayée en seulement un jour ou deux. Dans le cas d’une démolition partielle ou d’un remodelage, lorsque de grandes parties de la structure sont conservées, le processus peut être achevé en une semaine.

Souvent expéditive, la démolition n’est pas pour autant un jeu d’enfants. Elle peut vite s’avérer délicate sans une bonne organisation. Et l’entamer sans stratégie clairement établie risque d’avoir des répercussions financières considérables sur la suite du chantier.

Chaque situation est différente et les variables changent à chaque projet. Néanmoins, voici 10 conseils utiles dans tous les cas avant de vous lancer dans des travaux de démolition.

1.   Faites-vous aider par des professionnels de la démolition

N’essayez pas de démolir par vous-même, c’est une économie qui pourrait vous coûter cher. Même si cela paraît simple, l’opération est plus technique qu’il n’y paraît, comparable à une intervention chirurgicale sur bâtiment. Une équipe d’ouvriers expérimentés saura ce qu’il faut conserver ou au contraire arracher, et dans quel ordre. L’idéal est de faire appel à un entrepreneur en construction ou une entreprise spécialisée en démolition, pour éviter tout malentendu sur la chaîne de responsabilités en cas de problème.

2.   Prévenez les voisins

Même si les meilleures entreprises veillent à réduire au maximum les nuisances, un chantier de démolition provoquera nécessairement du bruit et de la poussière. Pour préserver la bienveillance et économiser la patience de vos voisins pour la suite du chantier, n’oubliez pas de les prévenir en amont. Une bouteille de vin ou des chocolats avant le début du chantier devraient aider à conserver de bonnes relations de voisinage.

3.   Soyez en ordre administrativement

Aucune démolition n’est discrète ! Les voisins et les autorités remarqueront rapidement le va-et-vient des conteneurs et des camions-bennes dans votre quartier. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous sur les règlements en vigueur et obtenez les permis nécessaires.

Ouvriers d'une entreprise de démolition en train de retirer des panneaux d'amiante d'une vieille toiture

4.   Faites détecter l’amiante ou autres matériaux dangereux

Les procédures relatives à l’amiante, son retrait et son recyclage posent souvent problème. La découverte d’amiante en cours de démolition peut rapidement bloquer votre chantier. Ne courez pas ce risque : faites procéder à une inspection avant de démarrer les travaux et référez-en aux agences régionales responsables. Si de l’amiante est identifié sur le site, elle pourra alors être confinée ou vitrifiée en place, ce qui vous évitera de coûteuses procédures d’élimination.

Les procédures varient selon les régions et les cas. Renseignez-vous en détail sur les exigences spécifiques dans votre juridiction.

5.   Déménagez pour quelques jours

N’essayez surtout pas de vivre chez vous pendant les travaux de démolition. Ils produiront inévitablement une poussière importante, malsaine pour les voies respiratoires. C’est le moment idéal pour rendre visite à des amis ou faire une escapade à la campagne, surtout si vous êtes sensible des poumons.

6.   Prévoyez de démolir le double

On démolit toujours plus que ce qui était prévu ! Au fil du démontage de la maison, on découvre toujours plus d’éléments qui méritent de disparaître. Autant le savoir, vous allez devoir démonter deux fois ce que vous pensiez au départ.

marteau burineur en train de détruire un carrelage lors de travaux de démolition dans une maison

7.   Videz la maison en amont

Dénudez tous les murs et libérez la maison de tout ce que vous pouvez. Il se cache toujours quantité de choses à récupérer ou recycler dans les cloisons et les cavités murales. C’est généralement lors de la démolition qu’on se rend compte des vices cachés, d’une isolation manquante, d’une ligne électrique douteuse…

8.   Écoutez les professionnels

Faites confiance à l’expérience des professionnels de la démolition : ils savent de quoi ils parlent !

9.   Anticipez les imprévus budgétaires

Bonnes ou mauvaises, quelques surprises surviennent toujours lors d’une démolition. Cette première phase du chantier comporte beaucoup d’inconnues et de variables difficiles à anticiper. Pour faire face à ces éventualités, prévoyez une réserve financière en conséquence. En moyenne, un projet de démolition type comprend un imprévu budgétaire de 10 %. Heureusement, au terme de la phase de démolition, la construction comportera moins de surprises budgétaires, sauf en cas de hausse soudaine du prix des matériaux.

10.   Recyclez, revendez, réutilisez

Vous seriez surpris du nombre d’objets, de matériaux et d’articles de toutes sortes susceptibles d’être réutilisés ou recyclés lors de la démolition d’une maison. Des appareils électroménagers, des volets, des portes, des vitrages, des tuyaux, des câbles électriques et même des armoires ! Bon à savoir : revendre des métaux tels que le fer, le zinc, le cuivre ou le plomb peut apporter une petite rentrée d’argent toujours bienvenue.