Quels sont mes droits en cas d’annulation de vol ?

Vous aviez prévu de partir en vacances en avion mais votre vol est annulé ? Pas de panique, il y a des solutions. Heureusement les passagers ayant réservés un billet d’avion bénéficient de droits. Il est donc possible de profiter d’une indemnisation si jamais votre vol a été annulé.

A combien s’élève le remboursement ? Quelles sont les conditions ? Voici dans cet article toutes les informations utiles à ce sujet.

Lire également : 10 bonnes raisons de partir en Inde

A combien s’élève le montant de l’indemnisation en cas d’annulation de vol ?

Lorsque le vol d’un avion est annulé; une compensation financière est prévue. Cette compensation est calculée selon la distance qui était prévue :

  • Pour les vols jusqu’à 1500 km, indemnisation de 250 euros par passager.
  • Pour les vols de plus de 1500 km et intracommunautaires, indemnisation de 400 euros par passager.
  • Pour les vols d’une distance entre 1500 km et 3500 km, indemnisation de 400 par passager.
  • Tous autres vols annulés, indemnisation de 600 euros par passager.

Sachez que les vols longue distance concernés par un retard entre 3 et 4h sont soumis à une compensation divisée par deux.

A lire également : Les parkings privés à Roissy sont-ils fiables ?

Quelles conditions permettent une indemnisation pour un vol annulé ?

Conformément à la loi, une indemnisation est possible dans ces deux configurations :

  • Les vols annulés par une compagnie aérienne européenne comprenant au minimum un aéroport localisé en Europe.
  • Les vols annulés de compagnie non européenne comprenant un départ situé dans un aéroport européen.

Un passager a 5 ans pour faire une réclamation en France. En Belgique le délai est seulement d’un an. Au moment où vous apprenez que votre vol est annulé, la compagnie aérienne doit vous faire une proposition entre deux solutions :

  • Soit vous acceptez d’être remboursé sur le montant total de votre billet.
  • Soit vous préférez que la compagnie prenne en charge votre réacheminement avec un billet qui remplace l’ancien et qui vous est offert.

Comment garantir son indemnisation après une annulation de vol ?

Si votre avion a été annulé, il est très important que vous gardiez les papiers ou toutes preuves qui confirmeront que vous aviez acheté un billet d’avion. Le billet, la confirmation de réservation et votre carte d’embarquement si vous en possédez une seront les pièces justificatives à apporter.

Une fois que vous êtes certain que votre vol rempli les conditions d’une indemnisation, vous pouvez joindre la compagnie pour que la procédure suive son cours. Il faudra cependant vous armer de patience pour l’obtenir le remboursement de votre billet. Les compagnies aériennes font tout pour éviter de dédommager leurs clients. Pour vous aider, il est possible de vous faire conseiller par des spécialistes en la matière.

Pour vous soutenir dans votre demande d’indemnisation pour vol annulé, contactez Flightright !

Les démarches à entreprendre en cas de litige

Il arrive souvent que les compagnies aériennes refusent les demandes d’indemnisations. Il existe des recours qui valent le coup d’être tentés.

Vous pouvez d’abord faire appel aux services d’une association de consommateurs. Ce type d’organisme pourra vous aider à trouver les informations utiles et vous orienter dans votre démarche. Passer par un professionnel peut aider à favoriser un arrangement entre les deux partis.

Il est possible également de contacter la DGAC et les prévenir du litige. La Direction Générale de l’Aviation Civile peut prendre des mesures et sanctionner la compagnie aérienne si elle n’a pas respecté ses obligations. Ces sanctions seront d’ordre administratif et non financier cependant puisqu’elle n’en a pas le pouvoir.

Pour éviter un recours à un tribunal, il existe le Médiateur Tourisme Voyage qui peut tenter de trouver un arrangement à l’amiable. La demande se fait en ligne ou par courrier.

Pour finir, il ne vous reste qu’à faire appel au tribunal d’instance qui correspond à votre lieu d’habitation.