Les sports de glisse tendance, sur bitume !

Si l’on évoque communément le bodyboard, le speed-sail, le wakeboard, le sandboard, le spiltboard ou encore le stand-up paddle comme sports de glisse tendance, ces derniers défient uniquement les lois de la gravité sur l’eau, la neige voire le sable. Depuis quelques années déjà, le monde du sport connait de grands changements. Les espaces aquatiques, désertiques et enneigés ne sont plus les seuls lieux où le sport de glisse fait des émules. Et pour cause, le domaine public est devenu un terrain de jeux et d’activités sportives en plein air à part entière. Après Sidney, Rio et Miami, de plus en plus de villes françaises favorisent la pratique sportive de plein air : la glisse urbaine se voit pousser des ailes et crée de nouvelles émules. Gros plan sur des montures pas comme les autres. 

L’hoverkart

Également appelé kart pour hoverboard ou hoverboard kart, l’hoverkart est un mode de déplacement urbain original qui permet de ressentir de nouvelles sensations en étant au ras du sol. Le principe est très simple : il suffit de fixer le kit sur son hoverboard afin de le transformer en kart tout simplement. L’hoverkart se compose alors d’un cadre en acier, en aluminium ou en métal, d’un siège, d’un train avant et arrière, d’un repose-pieds, d’une roue avant, de sangles, mais aussi de deux leviers d’accélération et de freinage. Et si la plupart des modèles sont alors spécialement conçus pour arpenter le bitume, d’autres sont fait pour s’aventurer hors des sentiers battus, pour sillonner des chemins caillouteux, poussiéreux ou terreux. En quelques secondes, le kit kart permet de transformer son hoverboard en hoverkart. Disponible pour tous les âges et s’adaptant à tous les modèles d’hoverboard, l’hoverkart permet alors de faire des courses entre amis, d’aller à l’aventure en famille ou encore de se détendre. Il suffit alors de se laisser guider pour choisir son kit kart.

Les rollers

Ce revival des années 90’s réinvestit lui aussi le macadam. En ligne ou en quad, il séduit là encore les jeunes et les moins jeunes par ses nombreuses possibilités, mais aussi pour son côté sportif. Bien entendu, qu’il s’agisse d’avoir des cuisses, des fessiers, des abdos en béton ou de faire des sauts, le port d’un casque et des protections est vivement conseillé. 

La trottinette 

Objet de toutes les convoitises chez les enfants en particulier, la trottinette a su conquérir le cœur des plus grands aussi. À deux ou à trois roues, la trottinette fait peau neuve et se trouve aujourd’hui dans une version électrique. Stable, peu encombrante, rapide et sportive, la trottinette connait un succès sans précédent. Tant est si bien qu’elle fait le trottoir en mode libre-service. Si les adeptes de freestyle peuvent alors s’amuser avec, d’autres l’utilisent comme mode de transport doux pour aller à l’école, au parc ou au bureau. Bref, à l’image de l’hoverkart, la trottinette fait désormais partie du paysage urbain.

Le skateboard

En mode cruiser ou carver, le skateboard fait un come-back réussi tout comme certaines pièces iconiques de la fashion-sphère en cette saison. Né dans les années 1970, l’un des principaux vecteurs de la street culture, punk et underground retrouve ses lettres de noblesse. Et si aujourd’hui, les modèles ne manquent pas pour lisser le bitume sur une petite planche en bois équipée de roues en uréthane, la culture skate se popularise au-delà de toutes les espérances. Pour preuve, le skateboard est la nouvelle discipline olympique aux JO de Tokyo de 2020. Les skates fouleront l’asphalte aux côtés de Miraitowa et de Someity, les deux mascottes : en un mot, c’est un événement dans le monde du sport de glisse ! En attendant, les adeptes de la glisse pure, de balade et de vitesse, pourront aussi tester la longboard. Plus longue qu’un skate classique, le ride urbain procure des sensations proches du surf ou du snowboard, mais sur route.