CBD : le point sur la molécule qui déchaîne les passions

Le cannabidiol ou plus simplement CBD est une molécule extraite de la plante entière de chanvre. Depuis sa découverte, elle fait l’objet de polémiques parfois fanatiques liées à son lien avec celui-ci. On constate d’ailleurs l’émergence de nombreuses boutiques vendant des produits à base de cannabidiol en France. Qu’en est-il concrètement de cette molécule ?

Le CBD : qu’est-ce que c’est ?

Plus connu sous le diminutif CBD, le cannabidiol est une substance contenue dans le chanvre. Ce dernier renferme en effet plusieurs molécules (le CBN ou cannabinol, le CBG ou cannabigérol, le THC ou tétrahydrocannabinol, tous des cannabinoïdes et des terpènes). Très utilisé par les plus anciennes civilisations en médecine traditionnelle, il a traversé les âges en maintenant ses caractéristiques particulières. Ses usages se sont multipliés avec l’évolution de la science et des technologies.

A lire également : Et si votre mutuelle vous rendait une partie de vos cotisations ?

Il est surtout aujourd’hui utilisé pour l’élaboration de certains compléments alimentaires. Les formes sous lesquelles on peut le retrouver sont également nombreuses. Vous pouvez découvrir en cliquant ici différents produits à base de CBD, que ce soit des fleurs, de la résine, de l’huile, de la tisane ou sous forme de moon rocks. L’un des plus connus est l’huile de CBD, à utiliser par voie orale ou cutanée, notamment pour les massages.

molécule de cannabidiol CBD

A lire également : Eric Fallet nous présente le dispositif « hôpital sans tabac »

La nuance entre le CBD et le THC

Le chanvre est une plante herbacée domestiquée par l’homme depuis le néolithique. Il contient de nombreuses molécules psychoactives dont le THC ou tétrahydrocannabinol. Cette substance agit sur le psychisme en modifiant le rythme cérébral. À forte concentration, elle peut entraîner de graves séquelles sur la santé humaine. C’est en partie ce qui explique l’interdiction de la culture, de la possession et de la consommation de chanvre dans de nombreux pays au 20e siècle. C’est à partir des années 2000 que la distinction de l’usage dans certains produits et de la possession simple a changé le cours des choses. Néanmoins, la circulation et la teneur en THC des produits issus du chanvre sont très contrôlées.

Avec la découverte des nombreuses autres molécules (environ 200) qu’il contient, la légalisation du chanvre a évolué pour le bonheur de ses consommateurs. Ainsi, l’Union européenne à travers la CJUE a rendu en 2020 un arrêt en faveur de l’huile de CBD. Cette cour considère en effet que l’état actuel des connaissances scientifiques ne permet pas de classer cette molécule dans le rang des stupéfiants. La France à l’instar des autres pays membres est donc contrainte d’interpréter cette décision pour résoudre les litiges dans sa juridiction nationale. En juin 2021, la Cour de cassation en France estime que le pays ne peut pas interdire la vente du CBD si celui-ci est produit légalement dans l’un des pays membres de l’Union européenne.

Cette décision de la Cour de cassation signifie que contrairement au THC qui reste interdit en France, le CBD peut être commercialisé et consommé légalement. De nombreuses boutiques spécialisées, fermées pendant un certain temps, ont donc été rouvertes suite à ces décisions. Désormais, le CBD se démarque entièrement du THC aussi bien sur le plan moléculaire que juridique.

Toutefois, il est utile de préciser qu’il n’est pas du ressort de la cour de statuer sur la légalité ou non de la commercialisation et de la consommation de CBD en France. Cela n’empêchera donc pas les autorités d’interpeller les promoteurs de magasins de vente pour justifier la provenance de leurs produits. Le juge pourra dans ce cas prendre la décision qui convient lorsque l’origine est légale.

À quoi est dû le succès commercial du CBD ?

Malgré les nombreux risques liés à sa commercialisation et le flou juridique qui s’entretient autour de cette molécule, de nombreux entrepreneurs français et étrangers sont toujours séduits par le CBD. Le marché du CBD représentait aux États unis en 2018 près de 600 millions de dollars. De plus, des études dirigées par Brightfield Group estiment que ce chiffre sera multiplié par 40 avant la fin de l’année 2022.

La quasi-légalisation du CBD dans la plupart des pays du monde réduit son coût, mais décuple le nombre de consommateurs. Ainsi, les profits des entreprises intervenant dans ce domaine sont également multipliés. La plupart des consommateurs de chanvre se tournent donc vers les produits légaux contenant du CBD. Son succès commercial est donc beaucoup plus lié à son caractère légal.

Certaines entreprises ont multiplié leurs points de vente en France allant parfois jusqu’à 400. Cette explosion du marché du CBD est également soutenue par la population de plus de 40 ans qui découvre cette substance. Certaines publications estiment entre 8 et 10 millions le nombre de consommateurs de CBD d’ici 2022 en France. C’est la preuve qu’il s’agit effectivement d’un marché en pleine expansion.

huile de CBD

Quels sont les produits légaux à base de CBD ?

À la lumière de la législation française à l’heure actuelle, les produits contenant uniquement du CBD isolé à partir des tiges ou de la graine de chanvre sont officiellement autorisés. La présence de THC dans un produit est très contrôlée, et ne doit jamais dépasser 0,2 %. Ainsi, les produits issus des fleurs de chanvre sont particulièrement surveillés.

Pour réussir la distinction entre les différents produits autorisés, il faut pouvoir faire la différence entre le CBD cristal, le CBD Broad Spectrum et le CBD Full Spectrum. En effet, le premier est une forme pure de la molécule. Le deuxième contient plusieurs cannabinoïdes, mais aucune trace de THC contrairement au dernier qui en contient. Seuls les deux premiers sont donc autorisés.

Quant aux produits dérivés, la loi autorise les huiles, les tisanes ou encore les résines de type Broad Spectrum et ceux à base de cristal de CBD. Ceux dits de CBD Full Spectrum sont interdits. De même, la commercialisation des graines de chanvre est autorisée contrairement à celles des feuilles et des fleurs.

L’achat de ces différents produits contenant du CBD est délicat. Pour s’assurer qu’ils sont réellement légaux et sans THC, il est préférable de se tourner vers une boutique spécialisée et qui propose des produits contrôlés. De cette manière, vous évitez les mauvaises surprises. Si vous voulez effectuer votre achat en ligne, prenez la précaution de vérifier que l’expéditeur est fiable.