Sign in / Join

Pourquoi le CBD est interdit en France ?

Que dit la loi française sur le cannabis contenant du CBD ? La loi française sur le cannabis a semé la confusion chez les consommateurs ces dernières années. De nombreux « cafés » ont ouvert leurs portes dans toute la ville, avant de fermer rapidement dans une chasse aux sorcières menée par la ministre de la Santé Agnes Buzyn. Mais qu'est-ce que ça fait vraiment ?

Est-ce qu'ils ont été autorisés à ouvrir des cafés ?

Oui, mais pas pour vendre tous les produits qu'ils proposent. En France, la législation sur le cannabis réglemente la culture du chanvre industriel uniquement contrairement à la loi suisse, plus permissive. Elle autorise la production de cannabis avec un taux de THC allant jusqu'à 0,2 %. Le chanvre français est utilisé pour produire, par exemple, du tissu, de l'isolant ou de l'huile comestible. Pour produire ces dérivés, il est nécessaire d'utiliser uniquement des graines, pour l'huile et les tiges, pour les fibres. Les fleurs de cannabis ne sont pas utilisées dans la transformation de chanvre industriel et sont, en fait, illégales pour la commercialisation. Cela est vrai même si le taux de THC est inférieur à 0,2 %. En outre, la loi française précise que la commercialisation de tout produit fini contenant du THC est illégale.

A lire aussi : Voyage en Espagne : 3 destinations incontournables de la Costa Blanca

Par conséquent, même si les fleurs de cannabis peuvent être transformées en huiles, elles ne peuvent pas être commercialisées en France car un résidu THC intrinsèque à la plante sera présent dans le produit final. La limite de 0,2 % de THC s'applique uniquement à la production de chanvre et non à la consommation ou à la commercialisation.

Le CBD est-il légal en France ?

Oui ! Cette molécule n'étant pas psychoactive, il est possible de la consommer et de la commercialiser en France. Mais attention ! Comme il ne doit y avoir aucune trace de THC dans les produits finis français, il est indispensable de consommer des produits à base uniquement de CBD. Il existe différentes manières d'extraire les molécules de cannabis, mais seuls les produits à base d'isolats sont tolérés en France.

A lire en complément : Pourquoi externaliser les fonctions supports de son entreprise ?

Comment puis-je consommer du CBD en France ? Une fois isolé du THC et d'autres cannabinoïdes, le CBD est un cristal blanc. Il peut être vendu sous forme pure, poudre dans de petits récipients, huile comestible ou e-liquide. Lors de l'achat de cristaux, il est possible de consommer du CBD de différentes manières. En le mélangeant avec des préparations culinaires, par exemple, ou en fumant dans une cigarette ou une pipe.

Puis-je cultiver mon propre CBD en France ?

Oui et non ! Comme il est illégal en France d'utiliser des fleurs de cannabis, les dérivés du CBD ne peuvent pas être produits à partir de plantes cultivées en France. En fait, le CBD ne se trouve que dans les fleurs.

Cependant, il est possible de cultiver du chanvre industriel à la maison, à condition de ne pas utiliser les fleurs. Dans tous les cas, le taux de THC toléré est si faible (0,2 %) que les fleurs contiennent très peu de CBD. Il y en a un Rapport organique maximal de 1:30 entre le THC et le CBD. Selon la législation en vigueur, aucune plante ne peut contenir plus de 6 % de CBD. En Suisse, la tolérance de 1 % au THC nous permet d'obtenir une proportion allant jusqu'à 30 % de CBD représentant théoriquement la quantité maximale possible d'un cannabinoïde dans une plante de cannabis. Cette législation élargie nous permet de produire des plantes chargées en CBD, ce qui facilite leur extraction. C'est pourquoi les produits vendus dans les cafés français sont majoritairement suisses.

Enfin, si quelqu'un vous garantit un ratio supérieur à 1:30 entre le THC et le CBD, fuyez ! Sans plantes, le cannabis ne peut pas contenir 20 % de CBD pour 0,2 % de THC.