Sign in / Join
pourcentages

Comment s'adapter à l'évolution des nouveaux marchés selon J.P. Morgan ?

Dans le climat commercial actuel, en constante évolution, il peut être difficile de répondre aux demandes du marché et de maintenir sa performance. Il est essentiel d'adapter votre stratégie à l'évolution des marchés pour continuer à générer des bénéfices. Cette adaptation aux nouveaux marchés implique la prise en compte de l'évolution des tendances et des besoins du marché.

Pour ce faire, vous devez réadapter votre stratégie et comprendre le marché actuel, vous tenir au courant de l'évolution des technologies et mettre en œuvre de nouvelles stratégies pour rester compétitif. S'adapter à l'évolution des nouveaux marchés implique beaucoup d’autres choses, mais ici, vous allez découvrir comment s'adapter à l'évolution des nouveaux marchés selon J.P. Morgan.

Lire également : Qu'est-ce que l'éducation financière ?

Investissement dans les actifs à revenu fixe : ce que vous devez savoir

D’abord, ce qui caractérise les actifs à revenu fixe, c'est que leur rendement est connu à l'avance. Mais, qu'est-ce qu'un investissement à revenu fixe ? Contrairement aux actions, dont le rendement dépend des bénéfices de l'entreprise ou de tout autre flux de trésorerie que l'agent émetteur (généralement une entreprise) peut avoir, les actifs à revenu fixe sont des émissions de titres de créance. Chaque actif est une part d'un prêt, pour lequel l'émetteur paie un intérêt (qui est la créance économique sur le détenteur de l'actif).

Les actifs à revenu fixe sont utilisés pour lever des fonds sous forme de dette. En toute logique, la dette devra être remboursée. Par conséquent, cette classe d'actifs a une échéance ou durée. L'échéance est déterminée dans l'actif lui-même (elle est connue de l'investisseur). Lorsqu’elle survient, le capital emprunté est restitué au détenteur, laissant l'actif à revenu fixe sans effet.

A lire en complément : Obtenir un crédit sans justificatif, comment ça marche ?

Entre-temps, l'actif à revenu fixe génère une série de revenus sous la forme d'intérêts. Les intérêts, leur fréquence et leur mode de paiement sont également connus à l'avance. Si vous connaissez à l'avance le rendement que vous recevrez en investissant dans un actif financier, c'est parce que l'émetteur le décide et le promet avant l'investissement. Cela n'est possible que dans le cas des émissions de titres de créance.

Quels sont les principaux types d'actifs à revenu fixe ?

Le revenu fixe est un type d'investissement composé d'actifs financiers pour lesquels l'émetteur effectue des paiements périodiques et obligatoires, garantissant au participant le remboursement du capital investi ainsi qu'un pourcentage de rentabilité indiqué. En outre, la date d'échéance est connue dès le départ. Parmi les actifs à revenu fixe, il en existe principalement deux types : les actifs publics et les actifs privés.

Titres à revenu fixe publics

Il s'agit de tous les titres émis par des entités et des organismes publics. C'est-à-dire de "l'État, des communautés autonomes et d'autres organismes publics", comme l'indique l’Autorité des marchés financiers (AMF). Parmi les actifs à revenu fixe du secteur public, on trouve différents actifs financiers :

  • Les obligations d'État et les obligations non garanties : ce sont les plus courantes à moyen et à long terme. À moyen terme, il s'agit d'obligations (actuellement à 3 et 5 ans) et à long terme, d'obligations d'État (actuellement à 10, 15 et 30 ans).
  • Bons du Trésor : ces actifs se caractérisent par leur caractère à court terme (pas plus de 18 mois). Les bons du Trésor sont proposés avec des échéances de 6, 12 et 18 mois. L'émetteur de ce type d'actif est l'État par l'intermédiaire de la direction générale du Trésor.
  • Dette du gouvernement régional : ces titres sont émis directement par les régions autonomes. Il existe différents organismes publics qui émettent des titres à court, moyen et long terme.

Actifs privés à revenu fixe

Il s'agit des actifs émis par les entreprises qui reconnaissent une dette pour l'entité, selon la mission de l’AMF. En d'autres termes, toutes les sociétés et entreprises responsables de l'émission de cette dette doivent être enregistrées auprès de l’AMF. Il faut souligner qu’il est important de comprendre les obligations avant d'investir.

  • Billets à ordre d'entreprise : ce produit financier génère des revenus à partir de la différence entre le prix d'achat du billet à ordre et la valeur nominale à la date de remboursement. Ils se caractérisent par leur nature à court terme et ont des échéances allant de 3 jours à 24 mois,
  • Obligations simples : ces obligations sont émises par des entreprises comme les ETF. Elles ont des échéances considérées comme moyennes ou longues. Elles présentent des caractéristiques particulières ou individuelles qui dépendent de l'émetteur. Elles peuvent parfois dépendre de la même entreprise.

S'adapter à l'évolution des nouveaux marchés : Stratégies à revenu fixe de J.P. Morgan ?

Maintenir une vision à long terme est de mettre en œuvre une diversification régionale et augmenter la qualité des actifs dans le portefeuille. Tels sont quelques-uns des conseils donnés par les stratèges du marché mondial chez JP Morgan, afin que vous abordiez l'année en cours. Dans une année de croissance et d'expansion, mais avec plusieurs points d'interrogation, l'expert recommande sept stratégies d'investissement :

  1. S'orienter vers des positions neutres en actions, mais éviter de sous-pondérer le secteur.
  2. Maintenir la diversification régionale des actifs.
  3. Réduire la surpondération des actifs de petites et moyennes capitalisations, qui peuvent être moins liquides, en augmentant celle des actifs de plus grandes capitalisations.
  4. Reconsidérer la surexposition aux valeurs de croissance au profit des valeurs de qualité et de valeur.
  5. Envisager des stratégies obligataires pouvant être adaptées à différentes régions, durées et profils de risque.
  6. Les liquidités et autres instruments de liquidité à court terme pourraient devenir une bouée de sauvetage.
  7. Envisager des stratégies faiblement corrélées aux actifs plus risqués, en introduisant des instruments et des stratégies alternatives.

Il ressort que J.P. Morgan aborde les nouveaux développements du marché avec un état d'esprit proactif et centré sur le client. Ils a utilisé des technologies innovantes et des stratégies flexibles pour répondre aux besoins fluctuants des investisseurs. L'accent mis sur l'adaptabilité et la performance lui a permis de conserver une position forte dans un environnement financier en constante évolution.