Choisir le lit idéal : comment vous en sortir ?

Plusieurs éléments entrent en jeu dans le confort d’une literie. Ce confort joue inéluctablement sur la qualité de votre sommeil, mais également sur la santé en général. Il convient de prendre en compte quelques points avant de faire l’achat de votre prochain lit.

Le lit : un meuble à choisir avec minutie

Lire également : Personnalisez votre déco pour un anniversaire

Vu le nombre de modèles et de design de lits que l’on peut rencontrer sur le Net, on ne sait plus où donner de la tête. Il est ainsi essentiel de prendre le temps de réfléchir et de faire des recherches sur le type de literie qui vous convient réellement.

Si vous avez des problèmes de dos, c’est sûr que votre médecin ait fourni quelques indications sur le genre de literie qui vous convient le mieux. Il est vrai que l’achat d’un lit complet ou de quelques éléments de literie en particulier peut se faire directement en ligne. Mais tant que c’est possible, il vaut toujours mieux tester les produits directement en magasin.

A lire aussi : Le spot led, la solution d’éclairage intérieur par excellence ?

Le choix du matelas pour un lit confortable

Le matelas est la pièce maîtresse de la literie. Dans la moyenne, un matelas de bonne qualité doit durer dans les 10 ans. Outre la longévité, le plus important c’est le confort et la qualité de couchage que vous apporte le matelas. Comment s’en assurer ?

La composition du matelas

Un matelas est composé de plusieurs couches. La tonicité de l’âme du matelas (mousse HR, ressorts, latex) ne fait pas tout. Il faut également prendre en compte la composition des couches d’accueil du matelas. Sur les matelas actuels, il peut y avoir jusqu’à 5 couches au-dessus de l’âme. Si l’âme assure le soutien permanent, ces différentes couches d’accueil assurent le confort.

La fermeté et la densité du matelas

La fermeté et la densité du matelas, de l’âme plus exactement, sont les critères à faire correspondre aux caractéristiques physiques des dormeurs. Le principe est simple, plus le dormeur est de grande taille et massif, plus le matelas doit être ferme. Pour choisir la fermeté du matelas avec plus de précision, la table du sommeil est l’unique référence.

L’indépendance de couchage

Ceci concerne particulièrement les matelas deux places. Les mouvements et déplacements d’un dormeur ne devraient pas déranger l’autre. Les matelas à ressorts ensachés sont réputés pour cette caractéristique, mais ils ne sont pas les seuls. Il est tout à fait possible d’en trouver dans les gammes de matelas en mousse haute résilience et en latex.

Les autres éléments jouant sur le confort de la literie

On a tendance à oublier que le matelas ne fait pas tout. Après dix ans de service, le matelas est certes fortement abîmé. Le sommier l’est autant. Donc, lors de l’achat de votre nouveau matelas, pensez également au remplacement du sommier. Par ailleurs, certains modèles sont particulièrement conçus pour corriger le mal de dos.

Outre le sommier, il y a les autres éléments faisant partie de la literie. C’est sûr qu’après dix ans, vous vous retrouvez avec des oreillers et des traversins aussi affaissés que le matelas. Ces éléments sont à remplacer bien plus souvent que le matelas, tous les deux ou trois ans.