Comment créer sa société offshore à Singapour ?

Le régime fiscal avantageux de la cité-État de Singapour favorise la création de sociétés offshores. De plus, le développement de son industrie est un bon moyen pour les entreprises domiciliées à Singapour de vendre leur image.

La procédure de création d’une société offshore à Singapour

Pour créer sa société offshore à Singapour, il est nécessaire de fournir les pièces suivantes pour l’enregistrement de l’entreprise : les informations relatives à la société principale (adresse de domiciliation, nom de l’entreprise, etc.), les copies des passeports des actionnaires et des dirigeants ainsi que leurs adresses résidentielles. Il faudra cependant que le registre des sociétés ait accepté le nom choisi pour la société offshore qui doit être unique. Au cas où le nom est approuvé, il sera réservé tout au long de la procédure d’enregistrement.

Une fois cette étape achevée, un justificatif d’inscription sera décerné à l’entreprise en tenant compte des pièces fournies au préalable. A la suite de cela, il faudra procéder à l'ouverture d’un compte bancaire suivie d’une inscription pour la taxe relative aux produits et services auprès de l’ARS (Inland Revenue autorités de Singapour). En fonction de votre domaine d’activité, vous pouvez avoir besoin de l’obtention d’une licence spécifique. Le délai moyen pour l’ouverture est de 5 jours.

Les avantages d’une société offshore à Singapour

Beaucoup d’entrepreneurs décident de lancer leur entreprise à Singapour grâce à sa juridiction favorable à la mise en place d’une société offshore. Les avantages liés à la création de ce type d’entreprise à Singapour sont les suivants :

  • En termes financier, il occupe la quatrième place, ce qui est bénéfique pour l’évolution d’une entreprise en quête de dynamisme économique.
  • Sur le plan politique, le pays est stable pour permettre une domiciliation à long terme.
  • Les services proposés par les banques à Singapour sont similaires à ceux des structures bancaires européennes de renommée.
  • La cité-État de Singapour figure sur la liste blanche de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), ce qui fiabilise votre société offshore.
  • Le taux de l’impôt sur les sociétés est faible soit 17 %
  • Les sociétés récemment créées ont la possibilité de bénéficier d’une exemption d’imposition pour des bénéfices qui n'atteignent pas les 125 000 dollars américains.
  • Le système est plus flexible comparé à celui d’un pays d’Europe tel que la France.